Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 16:59
Regardez-moi d'Anita Brookner (La Découverte)

Regardez-moi d'Anita Brookner

(Editions La Découverte - 226 pages - 1986)

Traduit de l'anglais par Franchita Gonzalez Batlle

Titre original : Look at me (1983 - Londres)

---------------------------------------

Une belle occasion en ce "mois anglais" sur facebook de rendre hommage à Anita Brookner née le 16 juillet 1928 et décédée cette année le 10 mars 2016. Elle a écrit 24 romans dont "Look at me" qui était son troisième roman mais le premier traduit en français.

On est donc avec ce livre au début de la carrière littéraire de cette universitaire, enseignante en littérature et en histoire de l'art.

On sent bien son amour des arts dans ce roman. Lors de son décès, Télérama titrait son article hommage "l'écrivaine de la solitude".

Solitude assurément mais aussi quête des autres.

 

Frances Hinton est bibliothécaire dans un institut de recherches médicales spécialiste de la mélancolie, la folie et la mort. Les trois principaux clients et chercheurs sont l'excentrique Mrs Halloran, l'effacé Dr Simek et l'éclatant Dr Nick Fraser toujours fort occupé. Olivia est l'amie et l'assistante de Frances.

Tout document, oeuvre d'art, livres... sont collectés, photocopiés et répertoriés ici. Pour l'art Frances a une prédilection pour Goya.

Frances vit seule depuis la mort de sa mère et se confie à son journal et écrit aussi pour être publiée. Elle est encore jeune. On la dit "charmante" mais elle n'est pas amoureuse.

Elle habite le quartier plutôt chic de Maida Vale. Nancy la domestique de ses parents est restée vivre avec elle. L'appartement est resté tel qu'il était sans être à son goût.

Elle sort le soir avec Nick et sa femme Alix et a pu faire connaissance de Maria une de leurs amies et elle comprend qu'elle est en train de sortir de sa solitude.

Alors qu'elle aurait pu se bercer d'illusions en voyant Nick, dès qu'elle a vu pour la première fois Alix un matin à la bibliothèque, Frances a compris que cette femme était en osmose complète avec son mari et que rien ne pourrait jamais compromettre cette "fusion" du couple.

Ils manipulent sa vie assurément mais elle est heureuse que ses temps de loisirs soient remplis d'eux et de leurs "caprices". Alix brise sa déprime surtout quand elle se rappelle sa vie à la Jamaïque avec son père.

Et un soir Frances se retrouve en compagnie du docteur James Anstey invité par les Fraser. Ils ne se cachent pas pour dire qu'ils formeraient un beau couple.

Mais Frances n'est pas sûre d'aimer James.

Alix appelle souvent son amie à la bibliothèque et montre qu'elle n'est pas stable actuellement. Et c'est elle qui tire toutes les ficelles des liens entre eux tous. James a refusé de faire l'amour avec Frances quand elle l'a attiré dans sa chambre comme si tout était en train de se déliter.

La bibliothèque ferme pour noël et les fêtes se préparent. Quand elle va manger avec les Fraser et James elle comprend qu'elle est marginalisée. Et elle rentre seule à pied peu rassurée de marcher ainsi à minuit dans les rues de Londres.

Frances a à présent tous les "matériaux" pour écrire son roman qui sera sans doute sarcastique et satirique.

 

C'est aussi le moment où elle retombe dans sa solitude, tous ses amis ou présupposés amis reprennent leur vie loin d'elle. Comme si elle ne pouvait que vivre seule, enfermée dans son univers et son cahier où elle note tout ce qu'elle peut y noter, mais elle est libre à présent.

 

Vous aurez compris que c'est un livre où la psychologie des personnages est au centre du roman. Tout gravite autour de cela et Frances comprend que sa solitude a changé entre le début et la fin du roman. Elle a compris qu'elle a trop subi les caprices des uns et des autres et son changement d'appréhension de la vie passe par la LIBERTE. Savoir se détacher des autres pour vivre pleinement sa vie.

Très belle philosophie de la vie pour ce très beau roman. Une auteure que j'ai découverte avec ce livre et que je continuerai à lire. Chaque fois, on se dit, pourquoi avoir attendu sa mort pour la lire, quand ce livre était dans ma bibliothèque depuis plusieurs années !

 

Bonne lecture,

Denis

 

 

 
 

 

Regardez-moi d'Anita Brookner (La Découverte)
Livre lu dans le cadre du mois anglais

Livre lu dans le cadre du mois anglais

Partager cet article

Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré