Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 07:00

 

A Nice , Côte d'Azur , sur les pas de Matisse ...

 

 

 

 

 

 

 

" Quand j'ai compris que chaque matin

je reverrais cette lumière,

je ne pouvais croire

à mon bonheur. "

 

Henri Matisse

 

 

 

Situé face au Régina dans le parc de Cimiez , le Musée Matisse

est l'exemple même d'une harmonie heureuse

entre l'ancien et le moderne.

 

 

 

IMGP9802.JPG 

 

 

 

 

IMGP9807.JPG 

 

 

  

Cette belle villa génoise aux façades rouges, à laquelle on a adjoint

en 1993 une aile contemporaine aux lignes discrètes et pures ,

abrite des oeuvres de l'artiste de toutes les époques.

Des chefs-d'oeuvres des années niçoises en particulier et ,

ce qui est très intéressant , un grand nombre d'objets personnels

 de Matisse que l'on retrouve en sujet principal ou en élément

 de décor dans ses compositions.

Le Musée Matisse invite ainsi le visiteur à pénétrer

dans l'intimité du peintre.

 

 

 

 

IMGP9803.JPG

 

  

La nouvelle aile du Musée est le cadre d'expositions temporaires ,

elle abrite un auditorium , un atelier d'initiation artistique ,

 un cabinet des dessins créé à l'occasion des quarante ans

du musée et une boutique - librairie.

 

 

 

IMGP9804.JPG 

 

 

 

Le parc des Arènes de Cimiez , peuplé d'oliviers centenaires ,

 était le lieu de promenade du peintre.

Il ajoute à la beauté du site , les amoureux de l'art et de la nature

ne s'en lassent jamais.

 

 

 

 

 IMGP9808

 

 

 

 

 

 IMGP9809.JPG

 

 

 

 

Et en me promenant dans le parc , j'ai découvert les bustes de 2 grands musiciens de jazz

 

 

 

 

IMGP9810.JPG

 

 

 

Louis Armstrong

 

 

 

 

 

IMGP9812.JPG

 

 

 

et Lionel Hampton

 

   

Musée Matisse

164 , Avenue des Arènes de Cimiez

06000   Nice

 

 

Repost0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 07:00

 

 Pendant nos vacances dans le sud , nous en avons profité pour visiter ce magnifique village qu'est Saint - Paul - de - Vence.

 

 

 

IMGP9756.JPG

 

 

 

  J'en avais entendu parler vu que Folon avait contribué à la décoration de la Chapelle des Pénitents Blancs.

Ce fut un plaisir de la visiter , j'étais en admiration devant ces dessins aux couleurs " arc en  ciel " , je me suis sentie bien en ce lieu ...

et je vous avoue que j'y serais bien restée des heures ...

 

 

Prêt(e)s pour la visite...

 

 

 

 

Ce sont les liens d'amitié qui ont attaché Folon à Saint - Paul - de - Vence

avec la famille Roux , propriétaire de la Colombe d'Or ,

 

 

 

 

 

 

pour qui il peint l'enseigne du lieu , avec son galeriste Guy Pieters ,

avec le Maire René Buron et de nombreux artistes , écrivains et sculpteurs

qu'il a côtoyés au village tel que son grand ami César.

Et Saint - Paul - de - Vence accueille à merveille le travail d'un artiste sensible à la beauté des formes , des matières et de la lumière.

 

 

 

 

IMGP9778.JPG

 

 

 

 

C'est au sein de cette chapelle des Pénitents blancs datant du 17 è siècle que Folon imagine un vaste projet de décoration.

Il y travaillera jusqu'à son décès en octobre 2005.

Un travail nettement inspiré par l'esprit du lieu qu'il avait transcrit

avec précision sur des dessins et aquarelles.

Le projet qui sera confié en 2007 à quelques artisans , est constitué d'une mosaïque , de 4 vitraux , de 8 toiles , de deux sculptures et

de la réfection du sol en galets de marbre blanc.

Avant la décoration artistique, 3 années de travaux de restauration

ont permis de remettre en état la toiture , les voûtes intérieures ,

l'électricité et le chauffage. 

 

 

 

 

 

IMGP9779.JPG

 

 

 

 

  

IMGP9782.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9783.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9784.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9786.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9787.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9789.JPG

 

 

 

 

La réalisation des vitraux a été confiée à Jacques Loire , maître verrier à Chartres , assisté de son fils Bruno.

Les dessins sont purement inspirés de la vocation caritative de la chapelle. 

 

 

 

   

IMGP9790.JPG

 

 

 

 

  

IMGP9791.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9793.JPG

 

 

 

 

IMGP9794.JPG

 

 

 

 

" Comme les Pénitents blancs s'occupaient des autres , je vais créer des mains ouvertes qui symboliseront l'esprit du don , de l'eau pour boire ,

des fruits pour manger et l'arc en ciel pour rêver ".

 

  

 

 

 

IMGP9795.JPG

 

 

 

  

IMGP9796.JPG

 

 

La sculpture " La source " en marbre rose du Portugal

fait office de bénitier au centre de la chapelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 La sculpture " Qui ? " fait office d'autel

 

  

 

  

 

IMGP9797.JPG

 

 

 

 

La mosaïque de 106 m2 orne le mur situé au fond de la chapelle ainsi qu'une partie de la voûte et des murs latéraux entourant le choeur.

Sa réalisation est confiée à un atelier milanais sous la direction de Matteo Berté , maître mosaïste.

La technique utilisée est celle dite de " Ravenne ".

Réalisée en atelier , la mosaïque a ensuite été assemblée à Saint - Paul. 

 

 

 

 

 

IMGP9799.JPG

 

 

 

" Attacher mon nom à une chapelle de Saint - Paul sera une déclaration d'amour à tous ceux que j'ai aimés dans ce village ,

 parce que c'est un lieu de vie.

Or Picasso disait que l'art et la vie ne font qu'un. "

 

J - M FOLON 

 

 

   

numerisation0025.jpg 

 

 

 

 

 

numerisation0019.jpg

 

 

 

Voici 3 marque-pages " SOUVENIR " de cette visite

 

ainsi que 2 petites cartes postales reçues en cadeau

 

  

numerisation0020.jpg

 

 

 

Et pour terminer ...

 

 

 

 

 

 

 

Magnifique sculpture de Folon " L'envol "

à Saint - Paul - de - Vence

 

 

Repost0
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 07:00

 

 

 

 

 

 

C'est en 1908 que Pierre - Auguste Renoir , l'un des fondateurs de l'impressionnisme s'installe aux Collettes , à Cagnes -sur - Mer , en compagnie de son épouse Aline et de ses trois fils , Pierre , Jean et Claude.

Il y fit construire une maison dotée de toutes les commodités de l'époque , et d'un grand atelier.

Les marchands de tableau Vollard , Durand-Ruel , le collectionneur - mécène Gangnat , et le peintre Albert André furent des fidèles des Collettes.

Rodin , Bonnard , Matisse et Modigliani y vinrent également en visite.

De jeunes cagnoises engagées comme servantes lui serviront souvent de modèles ...

Renoir les peint avec des corps pleins, sensuels, et des visages éclatants de lumière.

Renoir affectionne les peaux qui renvoient la lumière et présentent des tonalités évoquant une vie simple et saine.

Sa palette se teinte de rouge.

 

 

 

IMGP9929.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9931.JPG

 

 

 

 

IMGP9932.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9937.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP9938.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9941.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP9944.JPG

 

 

 

 

C'est à Cagnes -sur - Mer que Renoir abordera pour la première fois la sculpture avec Richard Guino puis Louis Morel.

La monumentale Vénus Vitrix , le Berger Pâris , le buste d'Aline,

le Petit Forgeron attestent du superbe travail réalisé avec Guino de 1913 à 1918 et donnent l'impression de sculptures directement sorties de ses toiles.  

 

 

 

 

 

IMGP9939.JPG

 

 

 

 

Renoir tout comme son ami Monet avec le jardin de Giverny , eut lui aussi son jardin de rêve aux Collettes.

 

Un domaine planté d'oliviers séculaires faisant face au village médiéval

du Haut - de - Cagnes et abritant une fermette aux volets verts ,

 nichée dans les herbes folles et les vignes en espaliers.

C'est dans ce cadre simple et champêtre que Renoir passa les onze dernières années de sa vie , attentif à la beauté de la nature l'entourant , inspiré par les choses les plus simples : fruits , légumes , roses cultivées par sa femme , bouquets de fleurs coupées , feuillage des oliviers illustrant nombre de toiles peintes en extérieur.

 

 

 

 

 

 

 

Le jardin des Collettes ( 1909 ) 

 

 

 

 

 

IMGP9928.JPG 

 

 

 

Vue de la fermette où est situé la boutique du musée 

 

 

 

 

Quelques vues du jardin

 

 

 

IMGP9945.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP9949.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9952.JPG

 

 

 

 

La ville ayant acquis le domaine depuis 1960 s'emploie à conserver le caractère rustique et naturel de ce magnifique jardin , théâtre de nombreuses manifestations comme les soirées musicales " Un soir chez Renoir " , 

" Le déjeuner sur l'herbe " ou encore la " Fête de l'Olivier ". 

 

 

 

 

 

 

 

 

Handicapé par des rhumatismes articulaires , Renoir peindra pourtant avec impatience et frénésie jusqu'au dernier jour , le 3 décembre 1919.

Il avait 78 ans.

Il laissera de Cagnes - sur - Mer des paysages , des portraits , des nus , des sculptures , des natures mortes.

 

 

 

 Le Musée RENOIR avec ses collections , ses 11 toiles originales , son mobilier , ses sculptures et son magnifique domaine planté d'oliviers , reste le témoignage émouvant de son univers créatif et familier.

 

 

 

Repost0
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 08:00

 

 En flânant dans les petites rues de Saint - Rémy de Provence , nous avons découvert la maison où naquit Nostradamus.

 

 

 

Michel de Nostredame, dit Nostradamus, né le 14 décembre 1503 à Saint -Rémy-de-Provence, et mort le 2 juillet 1566, est un apothicaire français (on dirait en français moderne : pharmacien). Selon bien des sources, il aurait également été médecin , bien que son expulsion de la faculté de médecine de Montpellier témoigne qu’il n'ait pas été possible d’être les deux à la fois. Pratiquant l'astrologie comme tous ses confrères à l'époque de la Renaissance, il est surtout connu pour ses prédictions sur la marche du monde.

 

 

 

 

Fichier:Nostradamus by Cesar.jpg

 

 

 

( Photo wikipédia )

 

 

 

 

IMGP8930.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8931.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8932.JPG

 

 

 

 

Repost0
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 08:00

 

 

 

 

 

 

Vous vous souvenez sans doute de ce célèbre tableau de Van gogh 

" Le Pont Langlois aux Lavandières"

 

Et bien en visite à Arles , nous avons pu le voir réellement.

Voici pour vous quelques photos de ce  " célèbre " pont de bois. ,

immortalisé par le peintre .

 

 

 

IMGP9309.JPG

 

 

 

 

 IMGP9310.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9311.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9313.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP9315.JPG

 

 

 

 

 

IMGP9316.JPG

 

 

 

Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 07:00

 

Durant notre séjour en Bretagne, ce fût un plaisir de découvrir COMBOURG , petite cité de caractère où vécut CHATEAUBRIAND.

Au travers de ce reportage photos , je vous entraîne sur les pas

 de CHATEAUBRIAND ...

 

Suivez le guide !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP8106.JPG 

 

 

 

Blason de la ville de Combourg 

 

 

 

 

 

IMGP8104.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8102.JPG

 

 

 

Vue ancienne du château de Combourg

 

 

 

 

 

Cette forteresse édifiée entre les XI è et XV è siècle a d'abord été la propriété de l'archevêque de Dol , puis de la famille de Combourg et enfin de celle de Soligné en 1340.

En 1506 , elle passa aux Chateaugiron - Malestroit pour peu de temps , et en 1553 , les Coëtquen en héritèrent.

Par mariage elle fut ensuite léguée à la famille de Duras avant d'être acheté par René - Auguste de Chateaubriand , le 3 mai 1761 , qui y installa sa famille au printemps 1777 , après s'être retiré des affaires.

Là , François - René , en compagnie de sa soeur Lucile , connut deux années d'exaltation chimérique. " Deux années de délire " qui façonnèrent à jamais sa personnalité.

Le château fut restauré au cours du XIX è siècle dans le goût de Viollet - le - Duc , et son jardin redessiné par Bulher ( vers 1860 - 1880 ).

Dans le parc , on peut toujours admirer la croix où Lucile allait se recueillir.

L'impressionnante architecture que l'on découvre de cet endroit n' a , quant à elle , jamais été modifiée.

Les collections du château conservent de nombreux documents et objets ayant appartenu à l'écrivain , ainsi que le mobilier de sa dernière demeure parisienne rue du Bac. 

 

 

Quelques vues du château dont une partie était en rénovation

IMGP8058.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8065.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8091.JPG

 

 

 

Escaliers et entrée principale 

 

 

 

 

IMGP8078.JPG

 

 

 

Croix de Chateaubriand 

 

 

 

 

IMGP8077.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8086.JPG

 

 

 

Vue du parc 

 

 

 

IMGP8096.JPG

 

 

 

 Porte dans le parc donnant accès à cette partie du château

 

 

 

 

 

IMGP8095.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8098.JPG

 

 

 

 J'y ai découvert de bien jolies fleurs et clic !!!

 

 

 

 

IMGP8100.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8126.JPG 

 

 

 

 

Statue de Chateaubriand depuis la place qui porte son nom avec le château en fond d'image 

 

 

 

 

 

IMGP8128.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8130.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8158.JPG

 

 

 

Une vue du château prise depuis un autre endroit de la ville

 

 

 

 

Chateaubriand a écrit quelques pages sur sa jeunesse à Combourg :

" C'est dans les bois de Combourg que je suis devenu ce que je suis , que j'ai commencé à sentir la première atteinte de cet ennui

que j'ai traîné toute ma vie , de cette tristesse qui a fait mon tourment et ma félicité. "

 

François - René Chateaubriand - Mémoires d'outre tombe.

 

 

 

 

C’est dans la tour du Chat ,la plus reculée de toutes, que François René avait sa chambre.
Cette tour avait la sulfureuse réputation d’être hantée chaque nuit dit-on par un chat noir. Dans son ombre se profile également celle d’un jambe de bois fantôme dont les pas résonnaient une fois la nuit tombée dans le sombre escalier de la tourelle.

 

 

 

 

Enfin, nous ne saurions évoquer le légendaire combourgeois sans citer le fantôme du château (XI° puis XII°-XV° siècles).

 

Chateaubriand écrit dans les Mémoires d’Outre-Tombe  :

 

« Les gens étaient persuadés qu’un certain comte de Combourg à jambe de bois
,mort depuis trois siècles, apparaissait à certaines époques et qu’on l’avait
rencontré dans le grand escaliers de la tourelle ; sa jambe de bois se promenait
aussi quelquefois seul avec un chat noir. Ces récits occupaient tout le temps du
coucher de ma mère et de ma sœur : elles se mettaient au lit mourantes de peur .»

« Au lieu de me forcer à me convaincre qu’il n’y avait pas de revenant, on me
força à les braver. Lorsque mon père me disait avec un sourire ironique :
"Monsieur le Chevalier aurait-il peur ?" il m’eût fait coucher avec un mort."

 

 

Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 07:00

 

 

 

 

 

 

François René de Chateaubriand (1768-1848)

 

 

François-René Chateaubriand est né à Saint-Malo en 1768, tout près de cet océan qui l'a tant influencé. Il est issu d'une vieille famille aristocratique désargentée, qui parviendra toutefois à retrouver sa dignité grâce à la réussite commerciale de son père.

Délaissé par ses parents et abandonné aux domestiques, Chateaubriand regarde déjà, face à la mer, songeur et fiévreux, les ouragans, la colère du ciel et les horizons perdus. Adolescent à la fois charmeur et rebelle, "il noue des relations faciles avec les sciences et les arts". Hésitant entre l'Eglise et la marine, il renonce finalement aux deux.

La révolution de 1789 l'incite à voyager en Amérique, d'où il reviendra les yeux émerveillés d'une nature encore vierge (Les chutes du Niagara, le Mississippi ...) et les carnets noircis de notes qu'il utilisera notamment dans Atala, Les Natchez, Voyage en Amérique.

De retour en France, il souhaite se mettre au service de la monarchie menacée. Blessé au siège de Thionville, il se réfugie à Jersey, puis en Angleterre. Bouleversé par la mort de sa mère et de sa sœur, Chateaubriand est touché par la grâce. Il écrit le Génie du Christianisme. Sa vie sera alors consacré à la littérature et à la politique.

En 1800, il revient en France, prêt à conquérir Paris : "j'abordais la France avec le siècle". Chateaubriand parvient à s'immiscer dans l'entourage de Bonaparte qui a de l'estime pour lui. Il est nommé secrétaire d'ambassade à Rome. Mais suite à l'assassinat du duc d'Enghien, Chateaubriand prend ses distances avec celui qui est devenu Napoléon 1er. Il reprend une "vie privée" et se remet à l'écriture. Il entreprend alors son second grand voyage, le voyage d'Orient. De toutes les lumières et de tous les souvenirs qu'il ramène de Grèce, de Turquie, d'Egypte, d'Afrique du Nord et d'Espagne, il fera plus tard l'Itinéraire de Paris à Jérusalem, les Martyrs, et Le Dernier Abencérage.

De retour à Paris, Il achète une maison, la Vallée aux loups, aux environs de Paris; résidence qui lui permet d'échapper au courroux de l'empereur. Il décide de commencer, ce qui sera la grande œuvre de sa vie, Les mémoires d'Outre Tombe. Il se consacrera pendant plus de trente ans à la rédaction de ce chef d'œuvre qui ne sera publié qu'après sa mort.

 

 

 

 

 

photos-titi-anniversaire-et-bretagne-2010-465.JPG

 

 

 

Vue sur la mer depuis la tombe de Chateaubriand

 

 

 

 

 

photos-titi-anniversaire-et-bretagne-2010-464.JPG

 

 

 

Tombe de Chateaubriand sur l'île du Grand Bé au large de

Saint - Malo

 

  

Comme il l'avait souhaité, Chateaubriand est inhumé sur le rocher du Grand Bé à Saint-Malo, face à l'océan qui l'a vu naître. Son épitaphe est le suivant :

 

 

 

" Un grand écrivain français
a voulu reposer ici
pour n'entendre que la mer et le vent.
Passant,
respecte sa dernière volonté."
 

 

 

 

 

photos-titi-anniversaire-et-bretagne-2010-463.JPG

 

 

 

 

 

Prochainement, je vous emménerai sur les traces de Chateaubriand au chateau de Combourg ...

 

 

Un article a été fait sur " La Vallée-aux-Loups "

 que nous avons eu le plaisir de visiter l'année dernière.

 

 

 

Repost0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 07:00

 

 

 






Vue de la Villa Marguerite Yourcenar au Mont-Noir ( 59 )







Le 8 juin 1903: Naissance à Bruxelles de Marguerite de Crayencour future Yourcenar. Elle est la fille de Michel de Crayencour et de Fernande Cartier de Marchienne. Celle-ci meurt dix jours après sa naissance. Marguerite sera élevée par sa grand-mère paternelle, Noémi et son père, un anticonformiste très cultivé et grand voyageur.  Il l'initiera très tôt à la culture gréco-latine et à une vie cosmopolite. Ils vivent au 26 rue du Marais à Lille en hivers et dans la propriété de sa grand mère, au Mont-Noir près de Bailleul; propriété construite en 1824 par un trisaïeul.







Marguerite Yourcenar ( 1903 - 1987 ), écrivain et première femme élue à l'Académie Française en 1980,a vécu les 10 premières années  de sa vie dans le château de sa famille paternelle , les Cleenewerck de Crayencour , situé au sommet du Mont -Noir.
Un lieu qu'elle immortalisera dans " Archives du Nord " en 1977.


                             


               


    











Le Musée  Marguerite Yourcenar fondé en 1985 par Louis Sonneville ( 1912- 1997) est avant tout un lieu de souvenirs où vous pouvez visiter librement ou par visite guidée l'oeuvre de cette grande dame.

La première salle est consacrée à son enfance entre 1903 et 1913 , elle remémore les jeunes années de l'auteur à partir de photographies et de documents d'archives.







Dans la seconde salle , vous découvrirez les personnes qui ont compté dans sa vie ainsi que son parcours d'écrivain et son aventure aux Etats-Unis à travers la reconstitution de son bureau de Petite Plaisance.







"La Maison de Marguerite Yourcenar - Northeast Harbor, Maine "
Petite Plaisance






Enfin la dernière salle propose des casssettes vidéos sur l'écrivain ainsi que différents panneaux sur l'élection de Marguerite Yourcenar à l'Académie Française.






 Marguerite Yourcenar repose au cimetière de Somesville









 Pour tout contact :   Musée Marguerite Yourcenar
55, Rue Marguerite Yourcenar
59270 Saint - Jans - Cappel
Tel : 03/28422020

museeyourcenar@voila.fr

www.chez.com/museeyourcenar/

Repost0
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 21:56






 Vue ancienne du château de Sassetot - le-Mauconduit
où Sissi, Impératrice d'Autriche a séjourné en août et septembre 1875.
A savoir que ce château est situé non loin de Fécamp
et à 30- 35 Kms de chez nous.





Portrait de Sissi Impératrice


C'est là qu'elle fit une chute de cheval et fût soignée par le médecin du village proche.

 Si vous voulez en savoir plus je vous invite à aller voir le site qui lui est consacré


L'Association  " Le Domaine de l'Impératrice "







Vue actuelle du château
devenu un magnifique hôtel - restaurant






Et voici le livre que j'ai décidé de lire très prochainement,
voilà pourquoi ce petit mot sur Sissi Impératrice.



Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 10:32

                   

 


La Maison Albert Schweitzer


Albert Schweitzer fit construire cette maison en 1928 avec l'argent du Prix Goethe de la ville de Francfort. C'est ici dans ce village, qu'il connaissait depuis cinquante ans, qu'il voulut aménager un oasis de repos dans sa vie mouvementée.

C'est aussi là qu'il résidait lorsqu'il n'était pas en Afrique ou sur les routes vers d'autres destinations. Elle était la plaque tournante entre l'Hôpital et ses amis du monde entier. C'est là que se préparaient les tournées de concerts et de conférences et les commandes pour Lambaréné. Son épouse Hélène et Madame Emmy Martin ont, grâce à leur activité dans cette maison, apporté une importante contribution à la réussite de son oeuvre.






Gunsbach a, à de multiples égards, exercé une grande influence sur Albert Schweitzer.









                       

                      
                   L'église du village où son père fût pasteur

 

C'est grâce aux offices célébrés par son père, qu'Albert Schweitzer a acquis "le sens du solennel et un besoin de recueillement" qui ont imprégné toute son existence. Très tôt naquit chez lui la compréhension pour la voie du missionnariat. Le "simultanéum" de l'église, elle servait et sert toujours au culte catholique et protestant, permît à Albert Schweitzer de renforcer son penchant pour la tolérance.

C'est à l'âge de huit ans qu'Albert Schweitzer a tenu pour la première fois l'orgue dans cette église. 
Dans le souci d'aboutir à la construction d'un orgue de base, celui de Gunsbach, qui, en 1931 avait été monté selon ses directives, servit d'exemple comme orgue de village répondant aux exigences d'une petite église de campagne.



     



           



 Monument d'Albert Schweitzer taillé dans la pierre rouge des Vosges et posé sur un rocher où il aimait venir se ressourcer , chercher l'inspiration, le calme ... sur les hauteurs du village

 



A cinq minutes à pied de la maison se trouve le Kanzrain, un rocher du haut duquel on jouit d'une magnifique vue sur la vallée de Munster. C'est là qu'a été érigé, en 1969 le monument d'Albert Schweitzer que le disciple de Rodin, Fritz Behn a taillé dans la pierre rouge des Vosges. En 1958, Albert Schweitzer écrit à ce sujet : "C'est là-haut que taillé dans la pierre, je voudrais pouvoir accueillir mes amis, c'est là qu'ils voudront bien avoir une pensée pour moi et écouter le murmure de la rivière qui a, si souvent, accompagné le vol de mes pensées. C'est là qu'est née ma philosophie culturelle, c'est là que j'ai compris Jésus en son temps. C'est là que je me sentais totalement chez moi."









 magnifique vue sur la vallée de Munster

Un sentier de promenade et de méditation sur la pensée d'Albert Schweitzer a été réalisé. Il débute à l'ancien presbytère, 3 rue du docteur Albert Schweitzer, et nous mène a travers le village de Gunsbach, jusqu'à la maison Albert Schweitzer 8 route de Munster, en passant par le rocher du Kanzrain. Il est jalonné de 16 panneaux, qui retrace les moments importants de la vie du docteur. L'ensemble du parcours mesure approximativement 920 m, la promenade à pied dure environ une heure.

C'est avec plaisir que nous avons emprunté ce sentier aménagé en souvenir au Dr Schweitzer. 

 

 

 





                                                               D'autres vues de sa maison













Ancien Presbytère où il vécut vu que son père était le pasteur de ce village








Statue à l'effigie d'Albert Schweitzer dans la cour de l'ancien presbytère


Le Musée

Heures d'ouvertures: 
mardi au samedi de 9 à 11.30 heures et de 14 à 16.30 
En juillet et août aussi le dimanche

(fermé du Vendredi Saint jusqu'à Pâques et de Noël jusqu'au Nouvel An)

Maison Albert Schweitzer, F-68140 Gunsbach, Téléphone +33 3 89 77 31 42
 

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***