Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 20:45

Une chanson que je connaissais par coeur et que j'aimais pour son atmosphère très "romantique et mélancolique", écrite par Michel Rivas :

 

1
Crémoé, crémoé pas quéqu'part en Alaska
Y'a un phoque qui s'ennuie en maudit
Sa blonde est partie gagner sa vie
Dans un cirque aux États-Unis
2
Le phoque est tout seul, y r
'garde le soleil
Qui descend doucement sur le glacier
Y pense aux États en pleurant tout bas
C'est comme ça que ta blonde t'a lâché
R
Ça n'vaut pas la peine de laisser ceux qu'on aime
Pour aller faire tourner des ballons sur son nez
Ça fait rire les
Enfants ça dure jamais longtemps,
Ça fait plus rire personne quand les enfants sont grands.
3
Quand le phoque s'ennuie, y' r'garde son poil qui brille
Comme les rues de New-York après la pluie
Y rêve à Chicago, à Marilyn Monroe
Y voudrait voir sa blon
De faire un show
4
C'est rien qu'une histoire j'peux pas m'en faire accroire
Mais des fois j'ai l'impression qu' c'est moé
Qu'est assis sur la glace les deux mains dans la face,
Mon amour est parti pis j' m'ennuie.

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=6u2KPtJB9h8

 

Cet article s'inscrit dans le challenge Québec en septembre

 

 

Article publié dans le cadre de "Québec en septembre" chez Karine et Laurence

 

Quebec_en_septembre_2013

 

Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 20:30

Nous avons acheté notre livre de la rentrée littéraire aujourd'hui, comme nous le faisons chaque année vers cette date où les romans commencent à fleurir chez les libraires.

Et notre choix s'est porté sur ces livres :

 

 

 

Pour Fabienne : Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

 

Voici la présentation de l'éditeur :

« Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d’avantages, même après. »

Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts…
Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l’abomination érigée en vertu.
Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

 

 

Et pour Denis : Canada de Richard Ford

 

 

 

Voici la présentation de l'éditeur :

 

 

« D'abord, je vais vous raconter le hold-up que nos parents ont commis. Ensuite les meurtres, qui se sont produits plus tard. »

 

Great Falls, Montana, 1960.

Dell Parsons a 15 ans lorsque ses parents braquent une banque, avec le fol espoir de rembourser un créancier menaçant. Le hold-up échoue, les parents sont arrêtés, et Dell a désormais le choix entre la fuite et l'orphelinat. Il traverse la frontière et trouve refuge dans un village du Saskatchewan, au Canada. Il est alors recueilli par le propriétaire d’un hôtel, Arthur Remlinger, qui le prend à son service. Charismatique, mystérieux, Remlinger est aussi recherché aux États-Unis...

 

C'est la fin de l'innocence pour Dell qui, dans l'ombre de Remlinger, au sein d'une nature sauvage et d'une communauté pour qui seule compte la force brutale, cherche son propre chemin. Canada est le récit de ces années qui l'ont marqué à jamais.

 

Ce roman, d’une puissance et d’une beauté exceptionnelles, marque le retour sur la scène littéraire d’un des plus grands écrivains américains contemporains.

 

                                                                              --------------------------------------

 

 

Un auteur français remarqué pour ses romans policiers et qui écrit là un roman totalement différent et un auteur américain, devenu un des auteurs majeurs des U.S.A. et que Denis aura plaisir à lire pour le mois américain d'octobre 2013

 

Et vous, avez-vous fait votre choix? Pas facile de se dire qu'il faut s'acheter un roman qui nous apportera du "bonheur de lire"

 

Denis et Fabienne

Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 19:56

J'avais organisé une lecture commune du livre "Les frères Karamazov" de Fiodor Dostoïevki pour le 31 janver 2013.

Et pour continuer ma relecture des oeuvres de Dostoïevski, je propose pour le 30 novembre 2013, la lecture, pour moi, de son chef d'oeuvre absolu :

 

 

Crime et Châtiment

 

 

Je le lirai dans cette traduction déjà ancienne. Mais c'est celle que j'ai dans ma bibliothèque.

J'avais lu ce livre quand j'avais 18 ans environ, quel choc et j'espère retrouver le plaisir de lecture que j'avais eu à l'époque.

 

N'hésitez pas à venir rejoindre cette lecture commune (LC), vous ne serez pas

déçu(e)s.

Ingannmic du blog book'ing y participe. Et vous?

 

Bonne future lecture,

 

Denis

Repost0
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 15:08

Première liste donnée ce jour pour le Prix Goncourt :

 

  • Jean-Daniel Baltassat : Le divan de Staline (Seuil)   
  • David Bosc : La claire fontaine (Verdier)
  • Sorj Chalandon : Le quatrième mur (Grasset)
  • Marie Darrieussecq : Il faut beaucoup aimer les hommes (P.O.L)
  • Sylvie Germain : Petites scènes capitales (Albin Michel)
  • Pierre Jourde : La première pierre (Gallimard)
  • Pierre Lemaitre : Au revoir là-haut (Albin Michel)
  • Yann Moix : Naissance (Grasset)
  • Boris Razon : Palladium (Stock) 
  • Thomas B. Reverdy : Les Evaporés (Flammarion)
  • Laurent Seksik : Le cas Eduard Einstein (Flammarion)
  • Chantal Thomas : L'échange des princesses (Seuil)
  • Jean-Philippe Toussaint : Nue (Minuit)
  • Karine Tuil : L'invention de nos vies (Grasset)
  • Frédéric Verger : Arden (Gallimard)

 

A suivre... (rentrée à peine arrivée et les "favoris des prix" sont déjà en tête de "gondole", comme s'il fallait déjà ne lire que ceux-là pour espérer être "branchés - rentrée littéraire"...).

Un Verdier dans la liste me plait bien car c'est un excellent éditeur.

 

Néanmoins, bonnes lectures de rentrée

 

Denis

Repost0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 18:21

Le Prix du Roman FNAC 2013 a été décerné à :

 

 

 

 

 

 

Chambre 2 de Julie Bonnie - Editions Belfond.

 

 

                


                     
                     

 

Repost0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 16:46

Voici la sélection retenue par France Culture et Le Nouvel Observateur :

 

 

http://www.franceculture.fr/2013-09-04-rentree-litteraire-2013-la-selection-france-culture-nouvel-observateur

 

Les français

 Nue,  Jean-Philippe Toussaint - Minuit

Comment se séparer d'une femme qui possède le bien le plus précieux - le don miraculeux d'être en harmonie intime avec le monde et d'y relier l'homme qui l'aime ? « Nue » est le quatrième et dernier roman du cycle sur cette femme, Marie. Un adieu, en quelque sorte. Et toujours ce style aérien et la grâce qui nous emporte.

Sandrine Treiner

 

Intérieur, de Thomas Clerc - L’Arbalète-Gallimard

Comme certains font le tour du monde, Thomas Clerc fait celui de son appartement parisien : il lui aura fallu trois ans et 386 pages pour en explorer les 50 mètres carrés. Un livre fou, méthodique, obsessionnel et passionnant. Une épopée intime entre l’Iliade et les WC.

Jérôme Garcin

 

 

Faillir être flingué, Céline Minard - Rivages


 

 

Poétique et déglinguée comme jamais, l’immense Céline Minard fait ici le pari du western et s’amuse à libérer les clichés, les archétypes et les frontières. En deux temps trois mouvements, les mythes du Grand Ouest ont des allures d’épopée sonore à la gloire de l’imaginaire.

Augustin Trapenard 

 

Ormuz, Jean Rolin - P.O.L


Jean Rolin n’est pas seulement un de nos meilleurs écrivains, c’est aussi l’un des plus drôles et des plus aventureux. Ici, dans le golfe Persique, il rôde au milieu des pasdaran iraniens, des destroyers de l’US Navy, des pétroliers du monde entier, et des tortues marines.

Grégoire Leménager

 

La Conjuration, Philippe Vasset - Fayard

Philippe Vasset revient sur les lieux porteurs d’utopie qu’il avait explorés dans « Un livre blanc », ces lieux qui apparaissent en blanc sur les cartes IGN. Mais ce retour perdant, les villes ne supportant plus le vide, amènera le narrateur à repenser le christianisme par le prisme du capitalisme !

Arnaud Laporte

 

 

 

 

Les étrangers

 Une enfance de Jésus, J. M. Coetzee - Seuil

Partir de rien ? C’est ce qui attend David, un pauvre gosse qui, dans un pays inconnu, cherche une mère pour l’accueillir. Un roman simple et tragique, où toute l’injustice du monde semble racontée en mode macro par le prix Nobel de littérature sud-africain J. M. Coetzee.

Didier Jacob

 

 

Canada, Richard Ford - L’Olivier

Le plus beau livre lent et mystérieux de la rentrée… Comment un universitaire, quarante ans après, revit longuement le hold-up raté de ses parents, leur arrestation. Lui et sa sœur jumelle ne les reverront plus jamais. «  La vie est une forme qu’on nous tend vide », dit le narrateur. « A nous de la remplir de bonheur », répond-t-il par une formule désespérée en tissant ce saisissant roman d’apprentissage.

Olivier Poivre d'Arvor

 

Esprit d’hiver, Laura Kasischke - Christian Bourgois

Dans une maison assiégée par une tempête de neige, c’est l’heure des règlements de compte entre Tatiana, une adolescente ramenée par ses parents d’un orphelinat glauque en Sibérie, et sa mère adoptive. Un huis-clos oppressant, entre Stephen King et Ingmar Bergman.

Didier Jacob

 

 

 

Le dilemme du prisonnier, Richard Powers - Cherche Midi

 « Il y a plus en chacun de nous qu’aucun ne le soupçonne ». C’est la clé de ce deuxième roman de l’auteur du Temps où nous chantions, le récit d’un homme et de sa famille des années 1940 aux années 80. Une quête du bonheur entre Walt Disney, essais nucléaires, guerre mondiale et La vie est belle, entre énigme familiale et épopée historique.

Caroline Broué 

 

Dans le silence du vent, Louise Erdrich - Albin Michel

Dans une réserve indienne du Dakota du nord, à la fin des années 80, Geraldine, la mère de Joe, est violée dans des circonstances mystérieuses. Son fils mène l’enquête, tandis que la fragile cellule familiale implose collatéralement. Puissant, magnifique et multi-applaudi (le National Book Award américain en 2012).

D.J.

 

                                                   ---------------------------------------------------------------------------

 

Une magnifique sélection surtout pour les étrangers, qui confortent ma prédisposition à retenir essentiellement les auteurs américains de la rentrée.

 

Bonnes lectures,

Denis

Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 23:01

Pour ouvrir le mois québécois, une chanson de Robert Charlebois :

 

JE REVIENDRAI A MONTREAL

 

Je reviendrai à Montréal
Dans un grand Bœing bleu de mer
J'ai besoin de revoir l'hiver
Et ses aurores boréales

J'ai besoin de cette lumière
Descendue droit du Labrador
Et qui fait neiger sur l'hiver
Des roses bleues, des roses d'or

Dans le silence de l'hiver
Je veux revoir ce lac étrange
Entre le crystal et le verre
Où viennent se poser des anges

Je reviendrai à Montréal
Ecouter le vent de la mer
Se briser comme un grand cheval
Sur les remparts blancs de l'hiver

Je veux revoir le long désert
Des rues qui n'en finissent pas
Qui vont jusqu'au bout de l'hiver
Sans qu'il y ait trace de pas

J'ai besoin de sentir le froid
Mourir au fond de chaque pierre
Et rejaillir au bord des toits
Comme des glaçons de bonbons clairs

Je reviendrai à Montréal
Dans un grand Bœing bleu de mer
Je reviendrai à Montréal
Me marier avec l'hiver x2

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=lZAaEZAzGf0

 

Un mois québécois à suivre sur facebook

https://www.facebook.com/groups/414384195272957/

 

Et chez Karine pour les récap. des articles publiés

 

logo-quebec-bus

 

Bon mois qui s'annonce passionnant,

 

Denis

Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 18:07

    bonne-soiree-61e28841.jpg

 

Cher(e)s ami(e)s de ce blog, comme vous le savez sans doute, depuis la création du blog en octobre 2008 (bientôt 5 ans), notre blog est "à quatre mains".

Pour diverses raisons, Fabienne avait un peu déserté le blog, n'offrant presque plus d'articles.

Vous avez pu constater ces derniers jours qu'elle en a écrit quelques uns, et je m'en réjouis car c'est notre "marque de fabrique".

Cela nous permet de diversifier les thèmes abordés.

Je suis plus "littéraire", présentant des romans lus et des informations diverses autour de la littérature.

Fabienne s'attache plus aux citations ( Fab76 sont ses créations ), aux poèmes, récits de visites et promenades, salons de livres ,mais aussi de textes et photos autour des chats, des livres...

Vous pourrez donc revoir alternativement nos deux signatures au bas de nos articles, ce qui vous guidera également dans vos commentaires.

Nous espérons que vous continuerez à aimer notre blog, dans sa diversité pour le plus grand "bonheur de lire" de vous car le partage c'est encore et toujours l'objectif des blogs.

 

Et nous vous rappelons notre devise tirée d'Albert Camus : "Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur".

 

Bons partages,

 

Denis et Fabienne

Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 21:05

Le dossier du Magazine Littéraire de septembre 2013 est consacré à Marcel Proust et les cent ans de la "Recherche":

 

40 pages pour approcher l'oeuvre comme toujours par des spécialistes de Proust et de  littérature comme Vincent Ferré, Marielle Macé, Tiphaine Samoyault ou Adam Watt.

 

On n'oublie pas non plus dans ce numéro que c'est la rentrée littéraire. Et ce sont les romans des auteurs français et francophones qui sont mis en avant : Jean Hatzfeld, Lyonel Trouillot, Sorj Challendon, Véronique Ovaldé, Jean Rolin, Dany Laferrière...

 

Le grand entretien est consacré à Richard Ford suite à la publication de son roman "Canada". Le Magazine Littéraire" présente ainsi le roman : "Avec Canada, l'écrivain américain signe un formidable roman d'initiation et de résilience, à la fois sans illusion et apaisé".

 

Indiscutablement, ce livre est au sommet de ma liste de souhaits de lecture cet automne.

 

Bonne lecture,

Denis

Repost0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 17:10

J'ai reçu cette semaine l'information de la parution de ce livre par l'auteure Gia d'Iseult, qui présente ainsi son livre :

 

Photo: La couverture de Sang Pour Sang Chocolat (http://www.thebookedition.com/sang-pour-sang-chocolat-gia-d-iseult-p-94852.html) réalisée par Charline Chasseriaud ( http://charlinechasseriaud.fr ).

 

"Harry est un adolescent plein de rêves et d'ambition, assoiffé d'expériences nouvelles et d'aventures. Il se laisse peu à peu dévorer par la passion qui l'anime et le pousse parfois à se mettre dans des situations extrêmes.
Accompagné de Twinnis, le junkie travesti et son grand frère Pig, Siah, l'orpheline, strip-teaseuse et sadomasochiste mais aussi de Cuiggy, son ami d'enfance; il tente de créer sa vie telle qu'il la fantasme.
Harry court après les paillettes, pourvu qu'elles lui permettent d'enfin laisser éclater son potentiel. Mais le chemin du succès est semé de nuits cauchemardesques et à trop jouer avec le feu, on finit par être happé par la folie...


Roman d'une adolescente de 14 ans encore novice mais déjà totalement passionnée par l'art de l'écriture."

Facebook de l'ouvrage: https://www.facebook.com/romeocarroll.vondogness.7

 

Et le site de vente du livre : http://www.thebookedition.com/sang-pour-sang-chocolat-gia-d-iseult-p-94852.html

 

Gia d'Iseult m'a envoyé son texte en PDF. J'en ai lu les 40 premières pages et on sent très vite le mal-être de jeunes en quête d'identité. Un livre qui se montre sans langue de bois et qui entend nous faire vivre de l'intérieur la vie de ces jeunes gens.

 

Ecrire un tel livre à 14 ans est une gageure que relève avec efficacité Gia.

 

Bonne lecture,

 

Denis

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***