Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 22:17

Le blog a dix ans aujourd'hui. Incroyable !

Repost0
20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 16:08
Deuxième sélection du prix André Malraux

PRIX ANDRÉ MALRAUX - DEUXIÈME SÉLECTION 
vendredi 19 octobre 2018


ROMANS 

- Javier Cercas, Le monarque des ombres –  Actes Sud 
- Aurélie Filippetti, Les idéaux – Fayard
- Alain Mabanckou, Les cigognes sont immortelles – Le Seuil
- Roberto Saviano, Piranhas – Gallimard


ESSAIS 

- Agnès Callu, Roland Recht, L’Historien de l’Art : Conversation dans l’atelier – L’Atelier Contemporain 
- Georges Roque, Quand la couleur devient lumière – Gallimard, collection Art & Artistes 
- Richard Klein, Les maisons de la culture en France – éditions du Patrimoine 

 

A suivre donc...

Pour en savoir plus sur ce nouveau prix littéraire, c'est ici.

Repost0
16 octobre 2018 2 16 /10 /octobre /2018 17:44
Une nouvelle traduction de l'oeuvre de Franz Kafka dans la Pléiade de Gallimard

La Pléiade propose une redécouverte des œuvres de l'écrivain praguois Franz Kafka au travers d'une nouvelle édition de ses ouvrages qui paraît jeudi. Les lecteurs francophones habitués à la traduction d'Alexandre Vialatte, son découvreur en France à la fin des années 1920, vont pouvoir lire "La métamorphose", "Le procès" ou encore "Le château" dans des traductions totalement revues.

La dernière édition remontait à 1989

Outre cette nouvelle traduction, sous la conduite du germaniste Jean-Pierre Lefebvre, cette nouvelle édition des œuvres de Kafka suit également la chronologie de leur écriture par l'écrivain praguois décédé en juin 1924. Elle s'appuie sur les versions manuscrites de l'oeuvre, un texte assez différent de celui qui avait servi à Alexandre Vialatte, voire à ses successeurs (Marthe Robert, Jean-Pierre Danès ou Claude David).

La dernière édition de l'œuvre de Kafka dans la Pléiade remontait à 1989. Il s'agissait du quatrième volume de ses écrits, le premier ayant paru en 1976. Mais la lecture de ces volumes s'avérait parfois difficile. Toutes les corrections de la traduction, parfois contestée, de Vialatte étaient placées en note, Gallimard n'ayant alors pas pu retoucher le texte du traducteur pour des raisons juridiques.

La Pléiade publie jeudi deux volumes (de respectivement 1.408 et 1.088 pages) rassemblant les textes "fictionnels" qui seront suivis de deux autres qui réuniront le Journal, la correspondance et divers autres textes.

Les écrits de Kafka doivent leur sauvegarde à une trahison...

Dans son introduction, Jean-Pierre Lefebvre rappelle que pouvoir lire Kafka aujourd'hui repose sur une trahison ! Plusieurs années avant sa mort, Kafka avait demandé avec insistance à son ami Max Brod de détruire "tout ce qu'il pourrait retrouver de tout ce qu'il avait écrit" et de ne pas réimprimer ce qui était déjà paru.

Mais "Max Brod, raconte Jean-Pierre Lefebvre, a fait le contraire de ce que son ami lui demandait : il a veillé à la publication progressive du maximum d'éléments retrouvés, y compris des lettres très intimes".

Max Brod, deux fois sauveur de l'œuvre de Kafka

Pourquoi ne pas avoir respecté le vœu de son ami ? Selon Jean-Pierre Lefebvre, Max Brod a trahi son ami pour "sauver l'étonnement dont il avait été frappé dès qu'il avait lu ce que Kafka écrivait". Il s'agissait, poursuit-il, de "faire exister de manière durable la certitude immédiate que le garçon élégant et réservé qui lui lisait ses textes, ou lui en confiait les manuscrits, était un immense écrivain".

Max Brod, mort en Israël en décembre 1968 à l'âge de 84 ans, sauva en fait par deux fois l'œuvre de son ami : en ne la brûlant pas comme le lui avait demandé Kafka puis en l'emportant avec lui en exil en Palestine, en 1939, hors d'atteinte des nazis.

(Article publié dans Culturebox - France Info)

 

Une très bonne nouvelle pour les amoureux de cet auteur.

Denis

Une nouvelle traduction de l'oeuvre de Franz Kafka dans la Pléiade de Gallimard
Repost0
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 16:10
Maryse Condé, lauréate du "nouveau prix de littérature" décerné en Suède

Souvent pressentie pour le prix Nobel de littérature,l'écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé a remporté ce vendredi «le nouveau prix de littérature», institué par la «Nouvelle académie» en réaction à la déferlante qui a entraîné le report d'un an du prix Nobel de littérature.

 

 

«Dans ses œuvres, avec un langage précis», Maryse Condé «décrit les ravages du colonialisme et le chaos du post-colonialisme», a fait valoir l'institution lors de l'annonce du prix à la Bibliothèque publique de Stockholm.

 

Née en février 1937 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Maryse Condé a publié une trentaine de romans portant notamment sur l'esclavage et l'Afrique, ainsi que des pièces de théâtre et des essais.

 

«Je suis très heureuse et très fière d'avoir ce prix mais permettez-moi de le partager avec ma famille, avec mes amis et surtout avec tous les gens de la Guadeloupe [...] qui seront émus et heureux de me voir récompensée», a-t-elle réagi dans une vidéo, peu après l'annonce.

 

(Info AFP)

 

Dany Laferrière lui a rendu un très bel hommage en apprenant l'attribution du prix à Maryse Condé, que vous pouvez lire ici :

 

https://camillerobitailleagency.com/blogue-%26-cie-%7C-laferri%C3%A8re/f/pays-sans-chapeau-zulma-2018

 

Lire ou relire Maryse Condé ne peut être qu'une belle aventure littéraire.

 

Son dernier paru l'an dernier :

 

Maryse Condé, lauréate du "nouveau prix de littérature" décerné en Suède
Repost0
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 17:00
Prix francophone des Cinq Continents 2018 : Jean-Marc Turine

Réuni au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Paris ce vendredi 5 octobre 2018, le jury du Prix des Cinq Continents a décidé d’attribuer le prix à Jean-Marc Turine pour son roman La Théo des fleuves aux éditions Esperluète.

Jean-Marc Turine vit et travaille à Bruxelles et réalise depuis 1978 des films, des fictions et des documentaires radio. Il a ainsi travaillé aux côtés de Marguerite Duras et Jean Mascolo. La Théo des fleuves est son troisième roman, après Foudrol (2005), ouvrage qui trouve déjà̀ sa source dans la Première Guerre mondiale, et Liên de Mê Linh (2014) qui dénonce les souffrances actuelles des victimes de la dioxine au Viêt Nam.

Pour le Jury, « si l’invisible est ce que l’on ne cessera pas de voir, le rite de voyage pour s’affranchir construit une voie qui nous fait passer de la visible géographie à l’invisible nation ; l’âme sensible et insoumise à l’instar de fleuves fertiles et infinis. Le roman de Jean Marc Turine, La Théo des fleuves, a touché les membres du jury par l’humanisme et la poésie avec lesquels il aborde le long et tragique périple des gens du voyage, les persécutions et rejets qu’ils ont subis ».

Le Jury a également décerné une mention spéciale à Stéfanie Clermont pour son roman Le jeu de la musique publié aux éditions Le Quartanier. « Ce premier livre de cette jeune auteure canadienne (Ontario) décrit l’univers de cette errance juvénile et immature, d’une jeunesse en rupture de ban, marginale et révoltée, qui aspire à la vraie vie dans un monde indifférent ».

Le Prix sera officiellement remis à Erevan, en Arménie, par l’Administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Monsieur Adama Ouane, le mardi 9 octobre à 19h00 sur la scène du théâtre Arno Babadjanyane de Erevan, en marge du XVIIe Sommet de la Francophonie.

Doté d’un montant de 10.000 euros, le Prix des cinq continents, créé, en 2001, permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents. Ce prix permet également d’offrir à l’auteur(e) un rayonnement international. Le lauréat bénéficiera d’un accompagnement promotionnel pendant toute une année, l’OIF assurant sa participation à des rencontres littéraires, foires et salons internationaux identifiés de commun accord avec lui.

Les 9 autres romans finalistes en compétition étaient :

- 1994 de Adlène Meddi (Algérie) aux éditions Barzakh (Algérie)
- Balkis de Chloé Falcy (Suisse) aux éditions Pearlbooksedition (Suisse)
- Bénédict de Cécile Ladjali (France / Iran) aux éditions Actes Sud (France)
- Il est à toi ce beau pays de Jennifer Richard (France / Etats- Unis) aux éditions Albin Michel (France) 
- Le jeu de la musique de Stéfanie Clermont (Canada Québec) aux éditions Le Quartanier (Canada Québec)
- Les passagers du siècle de Viktor Lazlo (France) aux éditions Grasset (France)
- Le peintre d’aquarelles de Michel Tremblay (Canada Québec) aux éditions Lemeac (Canada Québec)
- Revenir de Raharimanana (Madagascar) aux éditions Rivages (France)
- Silence du Chœur de Mohamed Mbougar Sarr (Sénégal) aux éditions Présence Africaine (France)

La Sélection des 131 œuvres ouvrages a été effectuée par 5 comités de lecture : l’Association du Prix du Jeune écrivain francophone (Muret, France), l’Association des écrivains du Sénégal (Dakar), le Collectif d’écrivains de Lanaudière (CEL) Canada-Québec et l’Association « Passa Porta » (Bruxelles, Belgique) et l’Association « Culture elongo » (Brazzaville-Congo).

L’OIF compte 58 Etats et gouvernements membres, et 26 pays observateurs.

 

Contacts Presse
media@francophonie.org
Haut de page
Repost0
5 octobre 2018 5 05 /10 /octobre /2018 17:29
Un nouveau prix littéraire : le prix André Malraux

Juliette, responsable Communication chez J WORDS, m'a adressé l'information suivante :

 

Un nouveau prix littéraire dédié à l'écrivain et intellectuel André Malraux sera décerné le 23 novembre, jour anniversaire de la mort de l'auteur de "La condition humaine".

Prix fondé par Alexandre DUVAL-STALLA, avocat, professeur à Sciences Po, président fondateur de Lire pour en sortir qui favorise la lecture en prison, membre de la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme. Il est notamment l’auteur aux éditions Gallimard d’une biographie croisée d’André Malraux et Charles de Gaulle.  

Pour rappel :

Qui était André Malraux?

"Romancier, historien, essayiste. Ses livres restent une quête de fraternité humaine dont l'artiste est le héraut. La création du prix littéraire André Malraux est une manière de perpétuer la mémoire de cet immense écrivain dont l'œuvre reste une source de lumières, de fulgurances et d'engagements", a indiqué dans un communiqué Alexandre Duval-Stella.

 

Le lauréat gagnera un tour du monde en avion et la somme de 1.933 euros, un chiffre qui correspond à l'année où Malraux a obtenu le prix Goncourt.

Un essai sur l'art sera également distingué. Le lauréat obtiendra également une bourse de 1.933 euros ainsi qu'un week-end à la National Gallery de Washington, où André Malraux exposa La Joconde en 1963.

Le jury est composé de sept membres : Karine Tuil, Adrien Goetz, Diana Widmaier Picasso, Laurence Debray, Hélène Sallon, Mathiur Garrigou-Lagrance et Alexandre Duval- Stalla.

 

Une seconde sélection sera révélée fin octobre :

Romans

- François Bégaudeau, En guerre – Verticales
- Anton Beraber, La grande idée – Gallimard
- Javier Cercas, Le monarque des ombres – Actes Sud
- David Diop, Frère d’âme – Seuil
- Aurélie Filippetti, Les idéaux – Fayard
- Philippe Lançon, Le lambeau – Gallimard
- Alain Mabanckou, Les cigognes sont immortelles – Seuil
- Zadie Smith, Swing time – Gallimard
- Roberto Saviano, Piranhas – Gallimard

Essais

- Agnès Callu, Roland Recht, L’historien de l’art: conversation dans l’atelier – L’Atelier contemporain
- Agnès Gayraud, Dialectique de la Pop – La Découverte/Cité de la musique - Philharmonie de Paris
- Judith Kagan, Marie-Anne Sire, Trésors des cathédrales – éditions du Patrimoine
- Laurent Le Bon, Laurence des Cars, Catalogue de l’exposition: Picasso. Bleu et rose – Hazan/Musée d’Orsay
- Georges Roque, Quand la couleur devient lumière – Gallimard, "Art & artistes"

------------------------------------

André Malraux fait partie de mes auteurs favoris, j'attends avec impatience le résultat des votes le 23 novembre 2018.

Je ne manquerai pas de vous en informer.

Denis

 

Repost0
23 septembre 2018 7 23 /09 /septembre /2018 19:32
Lancement de revedelignes.com

Voici le message que j'ai reçu de Valérie à l'occasion de la création de son site :

 

Revedelignes.com, une réalité !

 

Après une campagne de crowdfunding réussie, revedelignes.com est passé de projet à réalité !

Et si on gagnait un peu d'argent avec des poèmes ou des petites histoires écrites comme ça, par plaisir ? Et si on pouvait arrondir ses fins de mois en écrivant, avoir un peu d'argent grâce à nos récits ?

Quand on les publie sur Internet, on n'a rien en échange, à part, quelques fois, les commentaires des lecteurs. Et puis c'est tout. Parfois même, les sites ne sont pas bien faits, il y a peu de lecteurs et jamais de rétribution.

L'objectif de revedelignes.com est de changer ça. De donner quelques euros en fonction de la qualité de la fiction ou du poème. Ne plus publier gratuitement ! Le site web était un projet depuis quelques mois et, grâce à 25 contributeurs à la campagne de financement participatif, il a enfin vu le jour. Tout beau, tout neuf, allez le voir !

Vous verrez, il a des couleurs chaleureuses, il est simple d'utilisation et lumineux. Vous pourrez lire des histoires sympas et des poésies en accès libre, avec de belles illustrations. Vous voulez proposer un texte (une fiction, un poème, un récit biographique ou autobiographique) et être rémunéré(e) ?

Prenez l'abonnement annuel (16,50€). Soumettez votre récit et, s'il satisfait aux critères de validation, il sera publié et vous rapportera entre 3 et 11€. Au bout de deux ou trois textes validés, vous commencerez à être gagnant. Vous voulez lire les textes des autres ? Des récits ou poèmes bien écrits, en bon français ? L'abonnement vous le permettra aussi. Contrairement aux non-abonnés, vous aurez accès à absolument tous les textes présents sur le site.

Donc, si vous aimez la langue française, si vous êtes lecteur, auteur, professionnel ou amateur, n'hésitez plus ! Sortez du tiroir, du placard, du grenier ce que vous avez imaginé ! Montrez votre talent et gagnez un peu d'argent ! Enivrez-vous d'univers nouveaux ! Venez vous enrichir avec les mots ! Revedelignes.com.

Allez, on y go

---------------------------------------------------------

Je vous laisse juger par vous-même et bonne chance à Valérie et son site !

Denis

Repost0
5 mai 2018 6 05 /05 /mai /2018 16:01
Rêve de Lignes : un site web pour rémunérer les auteurs !

J'ai reçu de Valérie, cette information :

 

 

Aidez Rêve de Lignes à devenir une réalité !

 

            Rêve de Lignes est un projet de site Internet qui aura pour objectif de rémunérer les auteurs de fictions.

 

            Quand on écrit des petites histoires ou des poèmes, c'est d'abord pour soi. On les garde précieusement, secrètement, dans son jardin secret. Puis vient l'idée, l'envie de les faire lire, d'abord aux proches, bien choisis, en qui on a confiance et, au bout d'un moment, à un public plus large. On se tourne alors vers Internet. On trouve des sites sur lesquels on peut publier, plus ou moins bien faits, plus ou moins fiables, plus ou moins fréquentés. On publie... et on est déçu. Les lecteurs ne sont pas aussi nombreux qu'espérés, ne commentent pas, bref, on n'a rien en échange, pas même une petite rémunération. Alors que l'on a passé du temps sur ces écrits et que l'encre et le papier que l'on a utilisés ne sont pas gratuits !

 

            Et si, en plus d'avoir des lecteurs et leurs avis, on avait quelques euros ? C'est l'objectif de Rêve de Lignes. Ne plus publier gratuitement ! Moi, Valérie, j'ai remarqué qu'un site en français qui permettait d'avoir le retour des lecteurs ET une rémunération, pour les fictions et les poésies, cela n'existait pas encore ! Alors j'ai décidé de le créer. Et, pour financer le projet, j'ai lancé une campagne de crowdfunding sur kisskissbankbank.com.

 

            Ensemble, nous avons moins de 35 jours pour collecter le montant minimum nécessaire à la création et au lancement du site (qui s'appellera revedeligne.com) ! Avec le crowdfunding, c'est tout ou rien. Si le montant est atteint, je le percevrai et je pourrai lancer le site. Si le montant n'est pas atteint, je ne percevrai rien, il n'y aura pas de site et, vous qui aurez aidé à financer le projet, vous serez remboursés. Vous ne courrez donc aucun risque ! Vous avez tout à gagner !

 

            Donc, si vous êtes un auteur, amateur ou pas, et que vous voulez publier et arrondir vos fins de mois grâce à votre travail, ou si vous voulez simplement soutenir la langue française et l'expression écrite, s'il vous plaît, soutenez le projet Rêve de Lignes ! Et parlez-en autour de vous !

Cliquez sur :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/reve-de-lignes-un-site-web-pour-remunerer-les-auteurs?utm_campaign=started_project_email&utm_medium=email&utm_source=project_mailer

 

            Rêve de Lignes, un site web pour rémunérer les auteurs !

 

            Merci à vous !

 

Valérie

Repost0
3 avril 2018 2 03 /04 /avril /2018 09:30
Création de la Kube enfant

Voici le message que j'ai reçu d'Aurore, la créatrice de ce concept :

 

 

Pour participer à la création de la Kube enfant et soutenir

l’initiative : « Donner le goût de lire aux enfants » !)

 

 

 

 

Je vous propose de participer à une aventure d’un nouveau genre : la création d’un concept qui à pour but de « Donner le goût de lire aux enfants » !

 

Kube, la box LIVRE, qui déniche chaque mois aux lecteurs, un livre choisi sur-mesure pour eux, par des libraires indépendants, travaille sur la déclinaison du concept pour les ENFANTS !

 

Inscrivez-vous du 3 au 9 avril à leur groupe de collaboration pour participer à l’initiative et travailler avec eux à la création du concept. C’est par ici : https://donnonslegoutdelire.lakube.com !

 

Vous trouverez toutes les réponses à vos questions en cliquant sur le lien. En plus, ils prévoient de nombreuses exclusivités et surprises pour les participants J Chouette non ?

 

Aurore

Co-fondatrice Kube

 

Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 17:08
16e édition - Escale du livre à Bordeaux du 6 au 8 avril 2018

Voici le communiqué de presse que j'ai reçu aujourd'hui pour le festival littéraire de Bordeaux

(en espérant pouvoir s'y rendre l'an prochain) :

 


 

Escale du livre : festival littéraire & salon du livre

Du 6 au 8 avril 2018 - 16ème édition

Bordeaux (Place Renaudel / Quartier Sainte Croix)

 

Depuis 16 ans, L'Escale du livre fait découvrir la diversité de la littérature française et étrangère, graphique et jeunesse, et celle de l’édition tant nationale qu’en région, au travers d'un festival littéraire et d'un salon du livre.

 

 

Avec plus de 130 auteurs et illustrateurs français et étrangers, des débats, lectures, rencontres, expositions, ateliers, performances et spectacles, des créations inédites, des rendez-vous pour la jeunesse... et un « village littéraire » réunissant une dizaine de librairies indépendantes, plus de soixante dix maisons d’édition et deux cents éditeurs représentés, L'Escale du livre s’est imposée comme une manifestation forte à Bordeaux et en Nouvelle-Aquitaine et est reconnue nationalement.

 

Centrée principalement sur la rentrée éditoriale d’hiver, l’Escale du livre propose une programmation littéraire exigeante, associant des auteurs reconnus et d’autres qui marqueront le paysage littéraire de demain. Elle est aussi une des rares manifestations à articuler un salon du livre généraliste, comme en témoigne l’implication de librairies indépendantes et d’éditeurs en régions et un festival littéraire proposant des rencontres où la littérature se confronte à d’autres formes d’expressions artistiques comme la musique, la danse, l’illustration ou le théâtre. Chaque année, elle propose des créations inédites où des auteurs, seuls ou accompagnés d’artistes, font partager leur livre paru ou à paraître au public.

 

 

À ce jour, la programmation est en cours, mais voici quelques temps forts de cette édition à venir :

 

- des lectures et des formes spectaculaires orignales :

* la venue de François Morel, pour la première d'une lecture musicale autour de son livre à paraître en mars prochain aux éditions du Sonneur et d'une rencontre sur ses univers littéraires,

* la création d'une lecture dessinée de Gramercy Park avec Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux,

* une performance d'Alice Zeniter avec le chorégraphe Orin Camus,

* la première d'une lecture musicale avec Marie Cosnay autour de sa nouvelle traduction des Métamorphoses d'Ovide,

* la création d'une lecture en musique et en images Climats de France avec Marie Richeux,

* une lecture musicale avec Philippe Katerine autour de son livre Ce que je sais de la mort, ce que je sais de l'amour paru chez Hélium,

* un concert dessinée "Regarde moi mieux" avec Mathieu Boogaerts, David Prudhomme et François Olislaeger,

* un spectacle jeune public avec le dessinateur Marc Boutavant, créateur du célèbre Ariol,

 

 

- la présence d'auteurs étrangers comme Pete Fromm dont le prochain roman paraît chez Gallmeister en avril, Fernando Aramburu (Patria, Actes Sud) qui a reçu le Prix national de littérature narrative en 2017 en Espagne, Esther Kinsky (La rivière, Gallimard), Rachid El Daïf (La Minette de Sikirida, Actes Sud), Willis from Tunis...

 

 

- les auteurs qui font la rentrée éditoriale d’hiver comme Olivier Adam, Julien Bouissoux, Marc Boutavant, Geneviève Brisac, Florence Cestac, Claudine Desmarteau, Marie Desplechin, Patrick Grainville, Emmanuel Guibert, Jean-Baptiste Harang, Eric Holder, Marion Montaigne, Christine Montalbetti, Marie-Aude Murail, Yves Pagès, Jean-Noël Pancrazi...

 

 

- des débats de société comme le cycle de rencontre autour du thème « Demain le monde en 2118 » avec le paysagiste-jardinier Gilles Clément, le mathématicien Hervé Lehning, l'écrivain Stéphane Servant...

 

 

- la remise du Prix des lecteurs – Escale du livre, auquel participent 26 bibliothèques et médiathèques de la métropole et du département, et du Prix des lecteurs lycéens.
5 romans ont été sélectionnés : Sucre noir de Miguel Bonnefoy (Rivages), La nuit des béguines d’Aline Kiner (Liana Levi), Pourquoi les oiseaux meurent de Victor Pouchet (Finitude), Le camp des autres de Thomas Vinau (Alma) et L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)

 

- hommage à Aharon Appelfeld, pour évoquer son oeuvre, avec son éditeur : Olivier Cohen / Les éditions de l'Olivier et sa traductrice, qui est aussi auteur, Valérie Zenatti.

 

Divertir, questionner, découvrir, solliciter l’imaginaire, tels sont les principes qui guident la programmation. www.escaledulivre.com

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***