Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 07:00

 

 

 

 

Pâques c'est l'heure

Les oiseaux très fiers

Donnent leur concert

Bâtissent leur demeure

 

 

Pâques c'est le renouveau

Les arbres et les fleurs

La terre et ses odeurs

Tout , tout est beau

 

 

Pâques c'est le printemps

L'hiver est derrière

Ne soyons pas amer

Les beaux jours sont devant

 

 

En toute simplicité

Avec sincérité

De Pâques je vous souhaite

Belles et joyeuses fêtes.

 

 

Poème écrit avec beaucoup de coeur par 

Arlette , une dame aveugle.

 

 

 

 

 

Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 08:00






Edvard MUNCH " Mélancolie " 1894/95




Mélancolie

Je me souviens , quand côte à côte
Nous étions allongés
Sur une grand tapis jaune
Pour bavarder et se reposer.

Nous admirions nos fleurs
Près de nous elles embaumaient
C'était un moment de bonheur
Instants gravés dans ma mémoire.

Quand je ressasses ces souvenirs
Mes paupières se gonflent et coulent les larmes
La solitude n'est pas un plaisir
Seul , il faut lutter sans armes.

La vie suit son cours
Les mois les ans se comptent
Dans mes pensées , tu es toujours
L'espoir de se retrouver côte à côte.


Michel FROSTIN

Repost0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 07:00

 

 

 

 

 

 


LE COLIBRI

 


Le vert colibri, le roi des collines,
Voyant la rosée et le soleil clair
Luire dans son nid tissé d'herbes fines,
Comme un frais rayon s'échappe dans l'air.


Il se hâte et vole aux sources voisines
Où les bambous font le bruit de la mer,
Où l'açoka rouge, aux odeurs divines,
S'ouvre et porte au coeur un humide éclair.

 

Vers la fleur dorée il descend, se pose,
Et boit tant d'amour dans la coupe rose,
Qu'il meurt, ne sachant s'il l'a pu tarir.

 

Sur ta lèvre pure, ô ma bien-aimée,
Telle aussi mon âme eût voulu mourir
Du premier baiser qui l'a parfumée !

 



Charles-Marie LECONTE DE LISLE


 

 

 

Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 07:00







ŒUFS DE PAQUES



Voici venir Pâques fleuries,
Et devant les confiseries
Les petits vagabonds s'arrêtent, envieux.
Ils lèchent leurs lèvres de rose
Tout en contemplant quelque chose
Qui met de la flamme à leurs yeux.



Leurs regards avides attaquent
Les magnifiques œufs de Pâques
Qui trônent, orgueilleux, dans les grands magasins,
Magnifiques, fermes et lisses,
Et que regardent en coulisse
Les poissons d'avril, leurs voisins.



Les uns sont blancs comme la neige.
Des copeaux soyeux les protègent.
Leurs flancs sont faits de sucre. Et l'on voit, à côté,
D'autres, montrant sur leurs flancs sombres
De chocolat brillant dans l'ombre,
De tout petits anges sculptés.



Les uns sont petits et graciles,
Il semble qu'il serait facile
D'en croquer plus d'un à la fois ;
Et d'autres, prenant bien leurs aises,
Unis, simples, pansus, obèses,
S'étalent comme des bourgeois.



Tous sont noués de faveurs roses.
On sent que mille bonnes choses
Logent dans leurs flancs spacieux
L'estomac et la poche vides,
Les pauvres petits, l'œil avide,
Semblent les savourer des yeux.


 Marcel Pagnol




Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 08:00


Par le biais de notre blog, j'ai reçu 2 recueils de poèmes de la part de Valence Rouzaud publié aux éditions Les Deux-Siciles.


Editions Les Deux-Siciles
8 avenue Hoche
77330 Ozoir la Ferrière



C'est avec plaisir que je vous en ferai découvrir au fil des jours.
Ce jour, j'ai choisi celui-ci qui s'intitule : " La poésie "
extrait du recueil " RENTIER ".





La poésie


Contre la vitesse de la loi du marché,
la poésie est bohème,
l'humanité y marche à pied.
Elle se veut dans un ciel bleu de méthylène,
où les oiseaux sont couverts d'un tablier d'or.
Elle ne couche pas dans les maisons
de nos architectes montées
sur un échafaudage d'idées artificielles :
pas plus entre le terrain vague
du mensonge et la vérité.
Avec elle , dans la course aux rêves,
le poète court en tête.

Valence Rouzaud

fleurpixel.gif

Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 12:58






Le printemps


L'hiver a fermé ses persiennes
Sur la neige ses joies ses malheurs
Les beaux jours reviennent
Le soleil réchauffe les coeurs.

Sur les chemins au bord du talus
En bouquets fleurissent les primevères
La joie des enfants c'est de les cueillir
Et les offrir à leurs parents.

Les pâquerettes sur leurs tiges frêles
Que les amoureux effeuillent
Avec des formules désuètes
Mais toujours à l'honneur.

Au loin les blés encore verts
Roulent et ondulent
Dans un va et vient incessant
Obéissant au moindre vent.

Les trembles au feuillage vert et argent
Bruissent dans un frisson incessant
Dans le ciel les hirondelles
Zèbrent l'azur en lançant des cris perçants
Comme pour fêter le printemps.

Que la nature est belle
A qui sait la regarder
En prenant son temps.


Michel FROSTIN





Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 08:00
 





Printemps



Chante
Printemps
L’oiseau
Batifole
L’herbe
Folle
Sourit
La fleur
Endormie
S’étire
Gaiement
Chante
Printemps




Anne-Marie Chapouton

Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 08:00




Premier sourire du printemps

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses

Les hommes courent haletants,

Mars qui rit, malgré les averses,

Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,

Sournoisement, lorsque tout dort,

Il repasse les collerettes

Et cisèle les boutons d'or.

Dans le verger et dans la vigne,

Il s'en va furtif perruquier,

Avec une houppe de cygne,

Poudrer à frimas l'amandier.

La nature au lit se repose,

Lui, descend au jardin désert

Et lace les boutons de rose

Dans leur corset de velours vert.

Puis, lorsque sa besogne est faite,

Et que son règne va finir,

Au seuil d'avril, tournant la tête,

Il dit : "printemps, tu peux venir."



Théophile Gautier


Repost0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 10:00

  

 



Joie du printemps


Au printemps, on est un peu fou,

Toutes les fenêtres sont claires,

Les prés sont pleins de primevères,

On voit des nouveautés partout.


Oh! regarde, une branche verte!

Ses feuilles sortent de l'étui!

Une tulipe s'est ouverte...


Ce soir, il ne fera pas nuit,

Les oiseaux chantent à tue-tête,

Et tous les enfants sont contents

On dirait que c'est une fête...

Ah! que c'est joli le printemps!



Lucie Delarue-Mardrus

    
 

 




Repost0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 09:00


printempslilas


Le printemps



Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses des lilas fleurissent.
Les amantes qui te chérissent
Délivrent leurs cheveux flottants.

Sous les rayons d'or éclatants
Les anciens lierres se flétrissent.
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses de lilas fleurissent.

Couchons-nous au bord des étangs,
Que nos maux amers se guérissent !
Mille espoirs fabuleux nourrissent
Nos coeurs gonflés et palpitants.
Te voilà, rire du Printemps !



Théodore de BANVILLE

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***