Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 11:43

 
Le 15 août dernier avait lieu une fête médiévale à l'Abbaye de Mortemer. Nous y étions pour notre plus grand plaisir!









Abbaye cistercienne fondée en 1138 par Henry 1er dit Beauclerc , dernier fils de Guillaume le Conquérant.
Classé Monument Historique.
Vous pouvez y voir les vestiges  de l'Eglise et du cloître , le Pigeonnier et visiter le Musée de la vie Monastique.
Spectacles de Son et Lumière permanents évoquant les légendes de Mortemer.
Promenade en petit train touristique.
Découverte du Chemin des Ducs de Normandie.
Festival Médiéval Fantastique.
De la Pentecôte à fin septembre.
























 Cela m'aurait bien intéressé , mais à quel prix ???













 




 

 

 

 

 

 

 

 





















 Cette chèvre et ce bouc , vraiment adorables! Présents sur le site car différentes sortes de fromages sont  réalisés avec leur lait .

















                       Vue extérieure du pigeonnier







                          Intérieur du pigeonnier











 Quelques photos en rapport avec les templiers , car je m'intéresse beaucoup à leur histoire.
Un de mes derniers livres lus est d'ailleurs  : "Jacques De Mollay " par Sabine Delmarti , éditions De Vecchi.


















































 








 Et voici Monique Manceau qui réalise de magnifiques calligraphies et enluminures.

www.enluminure-calligraphie-encadrement-manceau-28.com





Nous n'avons pas résisté à l'idée de nous offrir un marque-pages








 avec une magnifique calligraphie à nos prénoms








Nous avons également assité à un très joli spectacle " Tristan et Iseult " qui se déroulait près de l'étang avec une troupe de comédiens très talentueux.









 Le rôle de Tristan est tenu par Vytas Kraujelis

Prof de théâtre , créateur et metteur en scène. Il est lituanien. Il a joué avec Laetitia Casta dans "Ondine".




Prochainement , je reviendrai vous parler de la légende de la " DAME BLANCHE " présente à l'Abbaye de Mortemer ...






et de la Fontaine Ste Catherine ...







A SUIVRE ...




Repost0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 11:07







Le 15 août dernier, petite ballade à Lyons - la - Forêt .
C'est avec plaisir que je vous fais découvrir cette petite ville typique à la Normandie!


Situé au nord est du département de l'Eure en Normandie, à 35 km à l'est de Rouen.

Au coeur d'une forêt de hêtres et de chênes, le village a puisé ses ressources pour construire ses belles maisons à colombages et sa superbe halle.






Un des Plus Beaux Villages de France





    Ce paisible village qui doit son nom au dieu gaulois Lug, est niché au coeur de la forêt domaniale de Lyons, qui est tenue pour l'une des plus belles hêtraies de France et fut au Moyen Age, le terrain de chasse favori des ducs de Normandie. Le village lui-même se compose de magnifiques maisons à colombage, abondamment fleuries, aux toits de tuiles ou d'ardoises percés de ravissantes lucarnes. Elles furent reconstruites aux XVIIe et XVIIIe siècles, de même que l'hôtel de ville et les halles, Lyons la Forêt ayant été ravagé par un incendie en 1590.













































 Quelques photos d'un ancien Relais Postal
































En descendant la rue principale...
La maison de Ravel est bien visible, avec ses nombreux pinacles
qui se détachent sur la forêt de Lyons.

























 

De bien jolis coquelicots et autres fleurs des champs face à la maison de Ravel ...

















































Une autre vue de la maison de Maurice Ravel










Et revoici la magnifique Halle
























Une des plus anciennes maisons datant des années 1600



J'espère que cette visite vous a plu ...

Repost0
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 18:56


Samedi après-midi, nous étions en ballade à Fécamp malgré un temps pluvieux , qui ne me réjouissait pas mais le simple fait de pénétrer dans cette librairie m' a apporté du baume au coeur.
J'aime ce genre de librairie où s'associent livres divers , cartes postales , livres sur la Normandie et ses écrivains tels Flaubert, Maupassant , Maurice Leblanc , etc... et de nombreuses décorations en rapport avec la mer, tels de coquillages , des phares, des mouettes , des bâteaux ...
Ce que j'aime aussi , ce sont les petits mots sur certains livres que laissent des lecteurs  et j'aime bien voir ce que ces personnes ont pensé du livre!
Quand à Denis , il aime le rayon des livres consacrés à la mer et cette fois-ci , il s'est offert " La sagesse de la mer " de Björn LARSSON dont il aura l'occasion de vous parler plus tard.

" Petite mine aux trésors " , voilà comment je qualifierais la librairie " LE CHAT PITRE " !
Merci à la libraire , qui avec gentillesse , m'a autorisé à prendre quelques photos!












 Je vous laisse entrer , à vous l'honneur !!!










 Que du bonheur !











Et quels choix de livres ! Il y en a pour tous les goûts !




































 Trop mignon le marque -pages CHATONS , on l'achète ?
























































 Voilà mes petits livres adorés !
J'aime m'y plonger , ça me ressource !
















 Voilà le genre de petit mot qui accompagne certains livres , j'aime ça ...












Alors , n'hésitez pas , si vous êtes de passage à Fécamp , faites un petit détour par

LA LIBRAIRIE   " LE CHAT PITRE "
1, Quai Bérigny
76400  FECAMP

Repost0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 21:41









Devant les formidables succès rencontrés lors des trois éditions précédentes, le Département de Seine-Maritime, vous invite de nouveau à une rencontre conviviale avec le livre durant les deux mois d'été sur les plages du Havre, de Sainte-Adresse, de Saint-Jouin-Bruneval, d'Etretat, d'Yport, de Fécamp, de Saint-Valery-en-Caux, de Veules-les-Roses, de Dieppe, de Criel-sur-Mer et du Tréport.

Du 3 juillet au 30 août 2009 des animateurs du livre seront à votre disposition pour vous conseiller, vous orienter et vous offrir les meilleures conditions pour lire sur la plage.

De la bande dessinée au roman policier en passant par des auteurs seinomarins, ce sont près de 1000 livres qui vous seront proposés gratuitement tous les jours de la semaine y compris les samedis, dimanches et jours fériés de 11 h à 19 h sans interruption.

Avec le soutien des municipalités partenaires de l'opération mais aussi grâce à l'action de sa Bibliothèque départementale, le Département de Seine-Maritime poursuit ainsi son action en faveur de la lecture pour le plus grand nombre. L'accès à la culture pour tous est une de nos priorités, c'est pourquoi nous vous attendons nombreux sur l'opération Lire à la Plage.







Comme l'an dernier, Denis et moi , nous irons faire un petit tour à la plage d'Yport et de Fécamp !


TROP CHOUETTE DE LIRE A LA PLAGE !!!

Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 09:30

Dimanche après-midi , nous sommes allés nous promener à Ermenouville et ce fût une belle découverte que celle du Mesnil Geoffroy , le château , le parc, la roseraie, le labyrinthe et le jardin aux oiseaux.
Cet endroit est situé à environ 40 kms de chez nous.

Nombreux étaient d'ailleurs les visiteurs dont des Belges et des Anglais !















Le château vu de face








Vue de l'arrière du château



L'actuel château que vous découvrez fut bâti en 1640 ( XVIIè siècle ) et 1745 ( XVIIIè siècle) sur l'emplacement d'un château médiéval du XIII è siècle démoli au cours des Guerres de Religion. Il faut savoir en effet qu'encore actuellement la région se partage entre Catholicisme et Protestantisme.
Le château a été construit par le Sire de la Heuze puis par Lanoy de Bellegarde , parlementaire de Rouen , dont c'était la
" maison des champs ".
Il fit construire les 2 ailes de part et d'autre du logis central. Il réaménagea en 1746 l'intérieur du château en l'adaptant aux nouveaux besoins de confort du XVIIIè siècle qui sont très proches des nôtres.

Le parc fut dessiné " à la française "par Colinet , premier jardinier de Le Nôtre. Un voyageur célèbre , l'Abbé Cochet a dit du parc : " on dirait Le Nôtre se reposant de Versailles ". C'est dire son lustre d'antan.

Malheureusement , parc et château furent laissés à l'abandon pendant plus de 20 ans.
Grâce à une active restauration menée par les propriétaires actuels , le Prince et la Princesse KAYALI , il a maintenant retrouvé ses allées en perspective , ses ifs taillés, sa cour d'honneur bordée de coussins de buis et d'une allée de promenade jusqu'au " saut de loup ".
Statues et vases du XVIIIè siècle ponctuent les perspectives.




Quelques vues prises dans le parc  à l'arrière du chateau
















































Roses décorant la façade arrière du chateau






Petit aperçu des magnifiques roses de la roseraie du chateau



Créée en 1998 , la roseraie  des couleurs est devenue la plus importante de Seine Maritime , grâce à la passion du prince Kayali pour les roses. Son jardinier a obtenu le prix du meilleur Jardinier de France.











































































                 Vues de rosiers grimpants à l'arrière du château
























Le jardin aux oiseaux reprend le goût du siècle de Madame de Pompadour pour l'exotisme. Les espèces de perruches ont été ramenées en France à l'époque de Louis XV.





















Et à la sortie , nous nous sommes laissés tenter par la confiture faite maison.
Nous avons acheté un pot de confiture aux pétales de violettes et un pot de confiture Mozart.





                                       

                                                     HUM ... Un délice !!!


Repost0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 12:02

 

J'ai eu la chance de revoir Dominique Bussillet au Salon du livre de Caen , et ce fût un bonheur de discuter avec elle autour d'un café qu'elle nous a gentiment offert et par la même occasion, j'ai pu me procurer son dernier livre " Sand et Ségur " paru aux Cahiers du Temps ( maison d'éditions située en Normandie ).



                     




Résumé du livre

 

 

Aurore est née à Paris en 1804, Sophie à Saint-Petersbourg en 1799.
Elles se marieront, auront des enfants,des petits-enfants…
Mais l'écriture va bouleverser leurs vies, effacer leurs prénoms : Aurore devient « George Sand » et Sophie signe ses ouvrages de façon singulière : « Comtesse de Ségur née Rostopchine ». Leur appartenance à ce XIXe siècle partagé entre ruralité ancestrale et industrialisation naissante justifierait à elle seule le rapprochement de leur œuvre et de leur vie, si l'amour de la Normandie n'était pas également un point commun..


Essai de :
Dominique Bussillet

176 pages



Dominique Bussillet a publié :

  • Lettres. Promenade épistolaire sur la côte normande au XIXe siècle, (Les Cahiers du temps, 2001)
  • Marcel Proust du côté de Cabourg, (Les Cahiers du temps, 2002)
  • Histoire d’un poilu, (Éditions Anovi, 2003)
  • Flaubert entre Trouville et Paris, (Les Cahiers du temps, 2003)
  • Le Crime des vaches noires, (Éditions des Vaches noires, 2003)
  • Vache d’école ! , (Éditions Anovi, 2004)
  • La Maison rouge, (Éditions des Vaches noires, 2004)
  • La Cure de Marraine, (Ysec, 2005)
  • Crimes à la mode de Caen, (Ysec, 2005)
  • À la recherche d’Albertine, (Ysec, 2006)
  • Les Énervés de Jumièges, (Les Cahiers du temps, 2007)
  • Ségur et Sand, (Les Cahiers du temps, 2009)

    et sortie prévue en août : " Cabourg en toutes lettres ".

 

Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 11:17




Samedi dernier , nous sommes allés sur les pas de BOURVIL à BOURVILLE






                                                                                                                                                                                      






Bourvil (de son vrai nom André Robert Raimbourg), né le 27 juillet 1917 à Prétot-Vicquemare, Seine-Maritime et mort le 23 septembre 1970 à Paris (XVIe arrondissement), était un acteur et chanteur français.






André Raimbourg, alias Bourvil (ou Andrel durant la "Débâcle", à Arzacq en juin 1940, et en 1941-début 42) n'a jamais connu son père, tué à la Grande Guerre peu avant sa naissance. Il passa toute son enfance avec sa mère et le nouveau mari de celle-ci, un agriculteur nommé Ménard, dans le village de Bourville (qui lui inspira son nom de scène). Il épousa Jeanne Lefrique (1918-1985) le 23 janvier 1943 avec qui, il eut deux fils :

Dominique Raimbourg (né le 28 avril 1950), avocat pénaliste, adjoint au maire de Nantes et député.

Philippe Raimbourg (né le 18 mars 1953), Professeur de Finance à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. 



   




  


       Mur en hommage à BOURVIL , situé près de l'école et la mairie de BOURVILLE




 

                     
  Bourvil en compagnie de ses 2 fils , Dominique et Philippe




 


  Bourvil et son épouse Jeanne




                                      
    

       
  Vue de l'école et la mairie de BOURVILLE





 


   Vue de l'eglise de Bourville



 


Tombe du père et de la soeur de Bourvil



Après un apprentissage de boulanger, il partit en région parisienne pour tenter une carrière musicale, qu'il commença par des radio-crochets. Jeune artiste en quête de succès, il s’installe avec son épouse, à Vincennes dans un minuscule appartement de la rue des Laitières au septième sous les toits (Il y restera jusqu’en 1947).

Il enchaîna ensuite avec des numéros de « comique-paysan » (dérivé du comique troupier), mais c'est avec la chanson Les Crayons que sa carrière débuta vraiment en 1945. C'est d'ailleurs avec cette chanson qu'il fit sa première apparition au cinéma, en 1945 dans La Ferme du pendu de Jean Dréville.



 

                                  






Un acteur de la gentillesse :


Le jeu comique de Bourvil a reposé principalement sur des rôles de gentils, parfois un peu bêtes ou naïfs, comme les rôles qu’il a tenus face à l’énergique Louis de Funès : le personnage incarné par Bourvil parvient toujours, par sa gentillesse, non seulement à faire rire, mais aussi à échapper aux manipulations des personnages machiavéliques interprétés par de Funès.


                              



      

Bourvil a cependant tenu des rôles plus dramatiques, comme l’homme à tout faire dans L'Arbre de Noël, dans lequel il aide un petit garçon atteint d'une leucémie à assouvir sa passion pour les loups. Dans ce film comme dans les films comiques, le spectateur peut facilement s’identifier au personnage joué par Bourvil, car c’est un homme simple. On peut aussi citer son rôle de Thénardier dans l’adaptation cinématographique des Misérables, ou encore son avant-dernier rôle, celui d’un commissaire de police dans Le Cercle rouge.




   

                                                  Affiche du film " L'arbre de Noël "

                                               

                             
  







Bourvil était un homme très cultivé. Son ami Georges Brassens, devenu son voisin à Montainville, confiait qu’il était le parfait honnête homme, façon XVIIe siècle et lui suggérait des lectures. Il partageait avec Brassens une connaissance encyclopédique sur la chanson française.
Il connaissait aussi Jean-Paul Sartre et on pensa à lui pour la Comédie-Française.


Aujourd’hui, il reste une référence pour de nombreux artistes. François Morel et Antoine de Caunes ont notamment réalisé un portrait de lui en mars 2005 dans le cadre de l’émission télévisée sur le plus célèbre des Français à travers les siècles où il arrivait en 7e position, gage d’une très grande popularité, 35 ans après sa disparition. Il parlait le français, l'anglais et un peu l'espagnol dans les films qu'il tournait.   







                                            




Rôles et œuvres :

Bourvil a reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film La Traversée de Paris (d’après l’œuvre de Marcel Aymé). Comédien complet, il a choisi à maintes reprises des rôles traitant de sujets de société, notamment en coproduisant les films avec Jean-Pierre Mocky (La Cité de l'Indicible Peur ou La Grande Frousse, La Grande Lessive...). Il a également assuré le doublage de ses films en anglais.

 








BOURVIL & FERNANDEL dans " la cuisine au beurre " ( 1963)















Il mourut à 53 ans de la maladie de Kahler (myélome multiple), et repose à Montainville (Yvelines), village où il avait sa maison de campagne.







 Tombe de Bourvil au cimetière de Montainville




Il est parfois désigné par le nom d’« André Bourvil » (il existe d’ailleurs un « Théâtre André Bourvil » à Paris, XIe arrondissement). C'est sous ce nom qu'il apparaît au générique et à l'affiche de l'avant-dernier film qu'il a tourné, Le Cercle rouge. Il remercia Jean-Pierre Melville, le réalisateur, pour avoir mentionné ainsi son prénom.

Son dernier film, tourné juste après Le Cercle rouge, fut Le Mur de l'Atlantique. Ces deux films sortirent quelques semaines après sa mort.












A ses obsèques étaient présents : Louis de Funès, Gérard Oury, Jean-Pierre Melville, Alain Delon, Lino Ventura, Robert Enrico, Jean-Pierre Mocky, Francis Blanche, Annie Cordy, Pierrette Bruno, Michèle Morgan, Yves Robert, Danièle Delorme, Laurent Terzieff, Jean-Paul Belmondo, Patrick Préjean, Jean Marais,...

Jeanne Lefrique, son épouse, née en 1918, mourut le 26 janvier 1985 dans un accident de voiture alors qu’elle se rendait de Paris à Montainville sur la tombe de son époux. Ils sont tous deux enterrés au cimetière communal de Montainville dans les Yvelines.



                                          


                             

 


( Sources textes Wikipédia )

 

photos internet


BON JEUDI à Toutes & Tous !!!

 Fabienne

Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 18:53



Comme je vous en avais parlé brièvement , le 5 avril dernier lors de la rencontre de bloggeurs Havrais , nous avons eu la chance de découvrir et de visiter le Salon - Musée de la coiffure qui est situé dans la Quartier Saint - François au Havre.
Encore merci à Dan pour cette belle découverte !
Mon mari et moi ignorions complètement l'existence d'un tel endroit , bien qu'ayant déjà eu l'occasion de passer près du salon de coiffure qui est d'ailleurs toujours en activité.





















Le salon musée de la coiffure est situé dans le quartier Saint - François au Havre, face à l'église.



Je vous laisse donc découvrir ce lieu insolite et riche de trésors , telle la caverne d'Ali Baba !








"  BIENVENUE CHEZ DANIEL LECOMPTE "






















                                      
                                        Affiche du salon de coiffure de Mr Lecompte Daniel






             Les bérets de marins , on reconnaît là la passion de Mr Lecompte !







Des anciens sèche-cheveux et autre nécessaire de coiffure









Une vraie richesse tout ce matériel de coiffure d'antant !















Une trousse avec du nécessaire à coiffer








Et le nécessaire à barbe pour les messieurs  !








De magnifiques et anciens flacons à parfums








Impressionnant le matériel !







Un ancien bac à shampoing et divers bigoudis






Et les mannequins y font bonne figure !










                  Des magnifiques peignes en tout genre et de toute beauté!








Un ancien sèche-cheveux dans sa boîte



Et du matériel insolite pour sécher les cheveux















Différentes trousses et sets à manucure























Sans oublier les rasoirs







Les parfums pour ces dames ...










                                                 
                              






Et des jolies boîtes à poudre pour ces dames









      Vous pouvez voir Daniel Lecompte au travail sur le blog de Dan & Nicephore


Et comme le disait Dan dans un de ses commentaires , malheureusement aucune instance " officielle" havraise ne veut entendre parler de ce musée pour plus tard.
C'est ainsi que dernièrement , il a donné un sèche serviettes au musée de la coiffure de Saint - Nazaire ! 

Donc, si vous passez par là , n'hésitez pas à faire un petit détour au salon - musée de la coiffure  situé au " Salon des navigateurs " 1, rue du petit croissant au Havre , où vous serez agréablement accueilli (e) s par monsieur Daniel lecompte !

Vous avez aimé cette petite visite au musée de la coiffure , alors n'hésitez pas à laisser vos commentaires!





                                         Bonne soirée et douce nuit à vous mes ami(e)s des Blogs !!!
                                               
                                                                                 
                                                  FABIENNE
Repost0
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 21:02

                              LE DOMAINE D' HARCOURT & l' ARBORETUM


Quelques photos de ce domaine  et de l'arborétum qui comprend 500 espèces d'arbres sur 11ha , dans lequel nous nous sommes promenés , il y a 2 semaines.
Il faisait beau , c'était bien agréable !
                                     
                                 
                                  Promenade médiévale entre la pierre et l'arbre








A l'entrée du domaine, nous aperçevons de magnifiques cèdres du Liban








Petite cabane bien sympathique









Et voici des hêtres Tortillard
Ces arbres stériles ne fleurissent pas.
Ils sont originaire de la forêt de Verzy près de Reims et ont été plantés en 1902






                                                
                                                  Là , on aperçoit un peu le chateau










Autre vue du chateau









Gros plan sur le chateau









                                                      
                                                           Le chateau vu d 'un côté









Encore une autre vue du chateau










Il y avait un tournage d'un petit film qui sera diffusé en juillet 2009 lors d'un Festival









Et voici les comédiens !














Vue sympa près du chateau










Et revoici le chateau , il a été pris en photo sous tous les angles vu que nous l'avons contourné !












Et au hasard de notre promenade , nous avons découvert un magnifique arbre sculpté !
Je vous laisse le découvrir ...












                               
                                  Mon fils Aurélien a eu un coup de coeur pour le lapin





 






Et mon coup de coeur à moi , devinez ?










Monsieur HIBOU !


Il est beau , qu'en penses- tu BABETH ?





L' implantation du château d' Harcourt remonte vraisemblablement à la fin du XI è siècle.
De cette période , subsiste la structure générale du site : une motte précédée d'une basse-cour ovale , entourées de fossés secs.
A l'exception d'un arc en pierre sculpté au-dessu du puit , il reste peu de vestiges antérieures à la fin du XIIè siècle.








  Il reste d'ailleurs quelques fortifications médiévales. Les entrées et les murailles sont     défendues par des tours semi - circulaires , percées d'archères et surmontées de créneaux.










 Vue générale du chateau










Porte de la cour d'honneur Vue de face











Vue de derrière , on aperçoit des croix de Lorraine en briques qui témoignent des réparations entreprises après la guerre de Cent Ans par la famille de Lorraine , propriétaire d'Harcourt à partir de 1452.









Très belle vue de l'entrée du chateau où il devait y avoir jadis un pont levi










Vue d'ensemble




J'espère que vous avez aimé notre petite ballade au Domaine d' Harcourt !










FABIENNE  & DENIS


Repost0
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 19:00

Après avoir lu du même auteur " A la recherche d'Albertine " que j'avais beaucoup aimé , dernièrement j'ai lu :  " Crimes à la mode de Caen " , roman policier qui m'a bien plu également , car ce fût un plaisir de retrouver Monsieur Georges , le célèbre détective et son fils Fabio , toujours prêt à l'aider !





                                                                   YSEC EDITIONS - 175 pages


Voilà le contenu de ce livre , comparé à une recette de cuisine " Les tripes à la mode de Caen".

Ingrédients :

- une poignée de suspects
- un quart de police
- un soupçon de détective
- du sang froid


Préparation :

- Faites revenir les souvenirs
- Cuisinez les témoins
- Laissez mijoter les suspects , avant qu'ils se mettent à table


Présentation :

- Servez la solution aux petits oignons
- Dégustez


C'est l'histoire d'une jeune fille Armelle , fille d'un notable de Caen  , le père et l'oncle ont un cabinet dentaire.
Alors que Mr Georges ( détective ) est arrivé de Paris , pour quelques jours de vacances en Normandie et qu'il se promène Rue Froide à Caen , une jeune femme assez grande  avec de longs cheveux dorés surgit d'une petite rue étroite , en proie à une grande surprise et avec une attitude bizarre , ce qui étonna Mr Georges.
Il pensa un moment qu'elle devait avoir un malaise et tendit instinctivement son bras comme pour la retenir. Mais la jeune femme tomba face contre terre , et le détective ne put que retenir un cri en voyant le couteau planté dans son dos, autour duquel s'élargissait une tache sombre et il eut l'impression que dans un souffle de la victime , il entendit le mot " vengeance ".
Et c'est alors que commence l'enquête ...avec beaucoup de suspens et de rebondissements !
 Vous voulez savoir la suite , et bien un conseil, lisez-le !!!



Note sur l'auteur : Dominique Bussillet


Enseignante, traductrice passionnée de la littérature portugaise , plongée dans la potion magique des livres depuis ... depuis si longtemps qu'ils font partie intégrante de sa vie et de ses bagages, Dominique Bussillet en est venue tout naturellement à écrire ses propres livres.
Dans l'atmosphère protectrice de Basse- Normandie , de Ouistreham à Trévières , il lui a été facile de mettre ses pas dans ceux des écrivains du XIX è siècle...
Tant de lieux évocateurs tels : Barfleur et Jules Renard , Cherbourg et Victor Hugo , Saint - Aubin - sur - Mer et Emile Zola , voilà la matière première de " Lettres " , une promenade épistolaire sur la Côte Normande...
Ensuite, comment renoncer au plaisir de vivre quelques temps dans la passionnante et émouvante compagnie de Gustave Flaubert , entre Trouville et Paris ?
Puis, voici le début du XXè siècle , et Marcel Proust du côté de Cabourg...
Entre traductions et projets , elle écrit aussi des romans policiers , sans jamais abandonner la Normandie , puisqu'ils se passent sur la Côte Fleurie , la Côte de Nacre , ou encore dans les villes du Calvados et de l'Orne...

A savoir que Dominique Bussillet vient de sortir un livre sur George Sand et Sophie de Ségur , et qu'elle sera présente au Salon du livre de Caen en mai prochain.







Fabienne

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***