Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 09:00

 

  Je vous en avais déjà proposé une 1ère série début de semaine ,

 et voici donc la suite , pour le plaisir des yeux !!!

 

 

 

 

 

IMGP0081.JPG

 

 

 

 

 

IMGP0129.JPG

 

 

 

 

 

IMGP0130.JPG

 

 

 

 

 

IMGP0132.JPG

 

 

 

 

 

IMGP0138.JPG

 

 

 

 

 

IMGP0154.JPG

 

 

 

 

Repost0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 08:00

 

 

 

IMGP0057.JPG

 

 

 

 

 

IMGP0059.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP0060.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP0066.JPG

 

 

 

 

 IMGP0069.JPG

 

 

 

 

 

IMGP0071.JPG

 

 

 

A SUIVRE ...

 

Repost0
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 09:00

 

 

 

 

 

 

Edition Alan SUTTON - 2010 - 128 pages

 

 

 

Grâce au regard à 360° d'un rouennais amoureux de sa ville

et qui a photographié des milliers de curiosités ,

découvrez la richesse des témoignages laissés sur une façade ,

au coin d'une rue , dans une cour ou au fond d'un jardin

de la ville aux cent clochers, l’antique Rotomagus.

Cet ouvrage n’est qu’un aperçu des mille trésors à

découvrir et n’a pour seule ambition que de vous montrer

 quelques facettes attrayantes à la portée de tout un chacun.

De consommateur passif de patrimoine, bien installé

dans votre fauteuil, vous pourrez ensuite,

sur le terrain, devenir acteur de façon ludique

et très simplement : il vous suffira de lever ou

de baisser les yeux.

Chaussez vos bottes de sept lieues et entrez dans le jeu avec

un regard neuf et une âme d’enfant...

 Vous découvrirez aussi un « petit patrimoine » cher à l’auteur,

jeune expression pour un patrimoine souvent ancien.

Pourquoi petit ? Tout simplement pour le distinguer de

son grand frère souvent plus prestigieux.

 Mais le distinguo n’est pas si facile et vous le comprendrez

aisément lors de cette promenade enrichissante.

Daniel Caillet, Rouennais d’adoption, n’est ni historien,

ni écrivain, ni journaliste, mais un peu de tout ça.

 C’est surtout un homme de terrain « au passé simple »

qui profite de sa retraite pour faire connaître

aux Rouennais l’histoire de leur ville.

Très investi dans la vie locale, il rédige chaque semaine

pour un grand quotidien la rubrique « Chemin faisant »

très appréciée des lecteurs.

 

 

 

 

 

 

 

Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 09:13

 

 Envie de partager avec vous quelques enseignes

que j'avais photographiées lors d'une ballade à Honfleur

dans le Calvados.

Je suis toujours sous le charme qu'elles procurent ...

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-368.JPG

 

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-377.JPG

 

 

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-380.JPG

 

 

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-381.JPG

 

 

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-378.JPG

 

 

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-382.JPG

 

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-384.JPG

 

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-388.JPG

 

 

 

 

 

Phtos-Fabienne-avril--mai-juin--2010-389.JPG

 

 

 

Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 09:00

   

 

  

Popularisées par le journaliste et écrivain Alphonse Kaar,

 les falaises d'Etretat séduisent les peintres qui y puisent

 leur inspiration.

 

 

 

 

 

 

 

 

Crinolines sur la plage , Jules Noël ( 1871 ) Musée de Fécamp

 

 

Depuis 1871 quelque peu colonisé la falaise et sur la plage , les lavandières et les femmes en crinolines ont disparus pour retrouver finalement leur place au Musée de Fécamp.

Au-delà de son intérêt pour les lumières , Jules Noël dépeint , comme un témoignage historique , un rivage où se côtoient toutes les couches de la société.

Spécialisé dans ls paysages maritimes , il est surtout connu pour ses vues de Bretagne.

Il passe néanmoins à plusieurs reprises " goûter " les couleurs changeantes du ciel normand.

Son attachement à peindre les atmosphères et les lumières

pourrait l'ajouter à la liste des peintres qui ont annoncé l'Impressionnisme , mais Jules Noël aime tout autant travailler

dans son atelier pour composer ses sujets et

soigner la finesse de son trait.

Artiste inclassable et au talent éclectique , à la croisée de tous les courants de son temps , il rencontra , à son époque,

un beau succès.

 

 

 

 

 

Fécamp, bord de mer , Claude Monet ( 1881 )

 

   

La falaise absorbe les lumières du ciel et de la mer ,

composées de jaunes , de bleus et d'orangés.

Au loin les eaux profondes , d'un vert plus soutenu soulignent

l'éclat de l'horizon.

Il s'agit du bord de mer de Fécamp signé par Claude Monet.

Le peintre a réalisé une série de 22 toiles sur ce thème lors

de ce séjour dans la cité des Terre-Neuvas après le décès

de sa première épouse.

 

 

   

 

 

Rochers à Yport , Claude - Emile Schuffenecker ( 1895 )

 

   

Des oranges , des rouges , des violets , des mauves et des ocres , les talents de coloriste de Claude - Emile Schuffenecker

 ne sont pas à démontrer dans sa représentation

des Rochers à Yport.

Ami de Paul Gauguin , l'artiste sera vite tenté par

les nouveaux courants de peinture passant progressivement de l'impressionnisme au néo - impressionnisme puis au symbolisme.

 

 

   

 

 

Etretat , la Porte d'Aval , bateaux sortant du port

Claude Monet ( 1889 )

 

  

C'est l'une des nombreuses représentations de la falaise d'Aval d'Etretat faite par claude Monet.

Il s'agit du départ pour la pêche au hareng.

Entre 1883 et 1887 , Claude Monet séjourne régulièrement

à Etretat.

Les falaises le fascinent et notamment leur savant modelé

qui piège et pulvérise la lumière.

Il en tire prétexte pour retravailler et approfondir son art.

 

 

   

 

 

Bateaux de pêche , Etretat , Claude Monet ( 1895 )

 

  

La falaise et le ciel.Les bateaux et la plage. A Etretat, Claude Monet est fasciné par le site naturel grandiose.

En 1885, Claude Monet avait rencontré Guy de Maupassant

à Etretat.

L'année suivante , ce dernier écrivait :

" J'ai suivi Claude Monet à la recherche d'impressions.

Ce n'était plus un peintre en vérité mais un chasseur.

Il allait , suivi d'enfants qui portaient ses toiles , cinq ou six toiles , représentant le même sujet à des heureus diverses

et avec des effets différents..."

 

  

( Source Photos internet )

Infos Seine-Maritime magazine

 

 

Repost0
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 21:06

 

 

Nichée dans la falaise , la chapelle de Saint - Adrien surplombe

 la Seine à proximité de Belbeuf.

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire raconte que la chapelle de Saint - Adrien - Belbeuf a connu l'affluence de nombreux pélerins venus parfois de très loin pour demander protection contre la peste , de mariniers espérant une aide providentielle dans les tempêtes et enfin de jeunes filles à marier assurées

de trouver un époux dans l'année.

Au - delà de cette légende , la chapelle de Saint - Adrien - Belbeuf attire l'attention des plus curieux par sa situation , perchée à une vingtaine de mètres au-dessus de la route qui longe la Seine et aux trois - quarts

 creusée dans la falaise.

Née en 1980 , l'association des Amis de la Chapelle Saint - Adrien - Belbeuf a sauvé l'édifice de l'abandon.

Depuis 30 ans , elle a récupéré des fonds en y organisant des expositions qui ont permis de restaurer la toiture en chaume , la charpente et les vitraux , tandis qu'un ravalement a mis à jour le colombage caché sous un crépi.

 

Enclavée , la chapelle est accessible uniquement à pied , les mardi et samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

 

Elle sera , par ailleurs , exceptionnellement ouverte pour l'exposition annuelle de peintures et de sculptures présentées par l'Association des Amis de la chapelle Saint - Adrien - Belbeuf du 18 au 26 septembre prochain.

 

 

 

 

Vues de l'intérieur de la chapelle

 

 

 

 

 

 

 

( Sources photos internet )

 

 

Ce sera une de nos prochaines visites ...

 

 

Repost0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 08:00

 

 

   

A mi-chemin entre Paris et la mer , la ville au cent clochers , comme la surnommait Victor Hugo , s'étend dans une vallée que borde la Seine.

Son port , lieu pittoresque , et son foisonnant patrimoine artistique séduisent les artistes.

Nombreux y trouvent des motifs qui nourrissent leurs toiles, la série des " Cathédrales " de Monet étant le plus illustre.

 

 

 

 

 

 

 

Le grand peinntre romantique Géricault y naquit ( tout comme Pierre Corneille  et Gustave Flaubert ).

 

 

 

 

 

Portrait de Géricault

 

 

 

Les paysagistes anglais Bonington et Turner y séjournèrent , ancrant la Normandie dans un parcours d'élection de la peinture naturaliste du XIX è siècle.

 

 

 

 

 

La cathédrale de Rouen peinte par Turner ( 1832 )

 

   

Un siècle plus tard , les frères Duchamp marqueront à leur tour la région de leurs recherches et talents artistiques.

 

Une forte tradition académique , incarnée par l'Ecole municipale et le Salon municipal , a formé des générations de peintres dont les impressionnistes Lemaître , Angrand , Delattre , Fréchon ...

Cette vitalité , relayée par des personnalités comme le critique Georges Dubosc , ardent défenseur des peintres indépendants ,

ou le collectionneur François Depeaux a conduit à la naissance

d'une école de Rouen.

 

Parmi les impressionnistes venus y travailler , on retrouve

 Claude Monet rendant notamment visite à son frère Léon ,

 chimiste à Rouen.

Au printemps 1864 , Monet et Bazille relatent leur enthousiasme

lorsqu'ils transitent par Rouen où ils visitent les

" merveilles gothiques " et vont voir au musée un admirable tableau de Delacroix ( La Justice de Trajan , que l'on peut toujours contempler aujourd'hui ).

 

 

 

Justice of Trajan - Eugene Delacroix

 

 

La Justice de Trajan - Eugène Delacroix

 

 

   

 

 

La Seine à Rouen par Claude Monet

 

 

 

En 1883 , Eugène Murer , artiste et collectionneur , achète un hôtel dans le centre et invite fréquemment les impressionnistes à y exposer.

 

 

 

 

 

Portrait d'Eugène Murer , peint par Renoir

 

 

 

Toujours en 1883 , Paul Gauguin ( qui décide alors de se consacrer pleinement à la peinture ) vient retrouver Camille Pissaro , installé chez Murer.

En moins d'un an , Gauguin exécute 42 toiles : paysages de Rouen et de sa campagne dans un style impressionniste.

 

   

   

Rue Jouvenet à Rouen - Gauguin - 1884

 

   

Camille Pissaro , très attaché à Rouen , multiplie les séjours et explore la ville que l'on retrouve au gré des titres de tableaux : Rue , Port , Paysage , Toits , etc ...

 

   

   

Camille Pissarro - Le Pont Boieldieu a Rouen -

Soleil Couchant - 1886

 

   

Sources Photos internet

et article " En attendant Normandie impressionniste "

Editions des Falaises

 

 

 

 

Repost0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 09:00

 

Fils d'un riche armateur qui avait financé les voyages de Jean Parmentier à Terre - Neuve et en Chine , et ceux de Jean Denis au Brésil , Jean Ango naquit à Dieppe en 1480.

 

 

 

 

 

Portrait de Jean Ango

 

 

 

Après de premiers succès prometteurs dans des opérations financières , il devint rapidement le plus grand armateur de son temps , et lança de nombreuses expéditions , dont celle de Jean Fleury , qui s'empara en 1521 de la flotte espagnole revenant du mexique , et celle de Verrazzano , qui découvrit en 1523 le site de Manhattan.

Sa fortune lui permit de contribuer de façon décisive au paiement de la rançon de François 1er , qui lui témoigna une reconnaissance fidèle.

Lieutenant de l'Amiral de france , conseiller du roi pour les Affaires Maritimes , il favorisa le développement des ports de Rouen , de Honfleur , et surtout du Havre.

Nommé vicomte de Dieppe et gouverneur de la ville , il y reçut  fastueusement le roi et la cour , en 1544.

 

 

 

[rycina] Jean Ango & Francois 1er [Jean Ango i król Franciszek I]

 

 

 

Gravure de Jean ango et François 1er

( photo internet )

 

 

 

L'année suivante , il mit quinze vaisseaux à la disposition de la flotte royale , qui préparait un débarquement en Angleterre.

A la mort de François 1er, la faveur royale lui fit défaut.

Mal remboursé de ses avances au Trésor , il mourut en en 1551 , presque ruiné , dans le manoir d'Ango qu'il avait fait élever à la campagne.

 

  

 

 

Vue aérienne du manoir d'Ango

 

 

 

  

 

 

Construite entre 1532 et 1544 dans le goût des villas italiennes , cette somptueuse demeure fut dès le XVIII è siècle convertie en exploitation agricole , et privée d'une partie de ses étages supérieurs.

 

Incendiée à la Révolution , puis hâtivement réparée , elle eut plus encore à souffrir au siècle dernier , son recensement au titre des Monuments Historiques la désignant au pillage d'amateurs d'art peu scrupuleux.

Acquis en 1924 par M et Mme Hugot - Graty , le manoir d'Ango a été restauré et ouvert aux visiteurs.

 

  

 

 

 

 Corps d'habitation et dépendances s'ordonnent autour d'une vaste cour de plan quadrangulaire , à l'origine isolée de fossés et ouverte au nord sur les jardins.

L'entrée est encadrée de petites tours polygonales dissymétriques , munies de meurtrières.

Elle jouxte la tourelle d'escalier et la superbe façade du corps de logis principal , très caractéristique de la Première Renaissance.

Légèrement surélevé , le rez- de - chaussée est ajouré de quatre élégantes arcades formant galerie.

A l'étage , les cinq grandes fenêtres à croisée de pierre éclairaient les appartements.

Médaillons , pilastres et frises d'arabesques se mêlent au décor cauchois traditionnel , dont la brique est cependant absente : grès et silex , taillés à joints vifs , tapissent la façade de réseaux géométriques , ou dessinent des motifs , parmi lesquels se reconnaissent les armes de la ville de Dieppe.

 

  

 

  

Mais c'est le colombier qui fait la gloire du manoir d'Ango.

Coiffé d'un pittoresque dôme bulbeux , il offre un extraordinaire décor polychrome , fait de bandeaux de briques et de silex taillés , appareillés en croisillons , en losanges , en damier et autres motifs variés.

 

  

 

  

( Sources photos internet - Flick.fr)

 

 

Vous voulez plus de renseignements ,n'hésitez pas à aller sur le site dédié au Manoir d'Ango.

 

 

 

Repost0
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 21:53

  

 

 

 

Le Pont de Normandie est un pont à haubans enjambant l'estuaire

de la Seine, il relie le Havre (Seine-Maritime) rive droite

 (A29/RN 1029) au nord, à Honfleur (Calvados) rive gauche

 au sud (A29).

Sa longueur totale est de 2 143,21 mètres dont 856 mètres

entre les deux pylônes.  

 Construction : 1988 - 1995 

 

 

 

 

 

En partant vers Bayeux

samedi dernier, nous avons emprunté

le Pont de Normandie et je vous invite en images à la traversée de ce pont qui relie La Haute Normandie à la Basse Normandie.

 

 

 

 

IMGP8183.JPG

 

 

 

  

IMGP8184.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8185.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8186.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8187.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP8188.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8189.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8190.JPG

 

 

 

 

Ce pont , je l'ai traversé à pieds  ( aller -retour) en juin 2008

 et ce fût une expérience formidable !

 

Que j'ai bien envie de renouveller !!!

 

 

Repost0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 10:13

 

Hier, nous étions  à BAYEUX , et j'en ai profité pour photographier quelques enseignes au gré de mes  ballades dans cette ville.

 

 

 

Envie de les partager avec vous

Juste pour le plaisir

Parce que j'en ai envie

Tout simplement !

 

 

BON DIMANCHE !

 

 

 

 

 

IMGP8191.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP8192.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP8199.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8201.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8211.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP8208.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8210.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8214.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8215.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMGP8216.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8219.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8220.JPG

 

 

 

 

  

 

IMGP8221.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8253.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8254.JPG

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé , n'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

MERCI !!!

 

 

 

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***