Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 08:30

 

 

Les origines de la Fête nationale belge

 

C'est par une loi du 27 mai 1890 que la date du 21 juillet fut instituée Fête nationale de la Belgique.

Les Belges commémorent ainsi le serment fait le 21 juillet 1831 par Léopold Ier, premier roi des Belges, de rester fidèle à la Constitution.

 

 

 

Léopold 1er de Belgique

 

 

 

 

Cette Constitution garantit les libertés individuelles des citoyens et se fonde sur la séparation des trois pouvoirs : pouvoir législatif, pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire.

Le serment du roi Léopold Ier fut l'aboutissement des démarches qui firent de la Belgique indépendante une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

 

 

 

Les festivités du 21 juillet

 

Les édifices publics sont pavoisés en l'honneur de la Fête Nationale et la journée est ponctuée par des festivités populaires : bals aux lampions, feux d'artifices, spectacles.

 

 

 

 

L'hymne national belge

 

 

 

L'hymne national belge est une chanson révolutionnaire, la Brabançonne :

 

Ô Belgique, ô mère chérie,
À toi nos cœurs, à toi nos bras,
À toi notre sang, ô Patrie !
Nous le jurons tous, tu vivras !
Tu vivras toujours grande et belle
Et ton invincible unité
Aura pour devise immortelle :
Le Roi, la Loi, la Liberté !
Aura pour devise immortelle :
Le Roi, la Loi, la Liberté !
Le Roi, la Loi, la Liberté !
Le Roi, la Loi, la Liberté !

 

Monument de la Brabançonne

 

 Le drapeau belge

 

 

 

Le drapeau belge se compose de trois bandes d'égale largeur : une noire, une jaune et une rouge.

Ces bandes sont disposées verticalement.

 

La devise belge

 

La devise de la Belgique est : "l'union fait la force".

Une devise que l'on traduit en néerlandais par "Eendracht maakt macht" et en allemand par "Einigkeit macht stark".

Elle fait référence au fait que la Belgique est un état fédéral qui regroupe trois régions : la région bruxelloise, la région flamande et la région wallonne.

 

 

 

 

 

 

Sa majesté le Roi Albert II et la Reine Paola

 

 

 

Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 07:00

 

En mai dernier , nous étions allés passer quelques jours dans la région de Bruxelles et ce fût un réel bonheur de découvrir

le Musée de la Fondation Jean - Michel FOLON à La Hulpe.

Envie de partager avec vous quelques photos faites lors de cette visite.

 

 

Suivez le guide ...

 

 

 

IMGP8594.JPG

 

 

 

 

Nous avons laissé la voiture dans un parking et sommes partis à pieds en direction de la Fondation Folon 

 

 

 

  

IMGP8597.JPG

 

 

La Fondation se situe dans La Ferme du  magnifique parc

du chateau de La Hulpe  

 

 

 

IMGP8602.JPG

 

 

 

 

Nous y voilà ! 

 

 

 

  

IMGP8613.JPG

 

 

 

  

IMGP8614.JPG

 

 

Emerveillement devant cette sculpture gigantesque de Folon

 

 

 

  

IMGP8622.JPG

 

 

et aussi devant cette magnifique fontaine ! 

 

 

 

 

 IMGP8616.JPG

 

 

 

J'aime ce détail " Homme au chapeau " de la fontaine 

 

 

 

 IMGP8617.JPG

 

 

 

Sympathique la Taverne ! 

Nous y avons dégusté une délicieuse quiche lardons - chicons ,

un régal !

 

 

 

IMGP8618.JPG

 

 

 

 

 Coup de coeur pour cette enseigne de " L'Homme Bleu "

 

 

 

 

 

 

IMGP8619.JPG

 

 

 

 

Coup de coeur également pour cette statue ! 

 

 

 

 

 

IMGP8620.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8623.JPG

 

 

 

Et voici l'entrée ! 

 

 

 

Très attaché à ses racines, Folon a décidé de déposer en un même lieu de Wallonie le travail d'une vie. Plus de 300 oeuvres significatives sont exposées.
L'artiste n'a pas souhaité que ses oeuvres soient montrées selon une présentation habituelle. Il a envisagé chacune des 15 salles de la ferme, comme une création en soi.
Vous allez découvrir, en entrant dans les batiments d'une ancienne ferme, une véritable création.  

 

La scénographie originale et interactive imaginée par Folon emmène le visiteur dans un voyage poétique et onirique, au cœur de la création. 

 

 

 

 

 

IMGP8624.JPG

 

 

 

 

 Plaque de l'inauguration de la Fondation Folon ( 3 mai 1999 )

 

 

 

 

 

IMGP8625.JPG

 

 

 

Superbe sculpture livre ouvert de la Fondation Folon 

 

 

 

 

IMGP8627.JPG

 

 

 

 

Vue d'ensemble du site depuis l'entrée de la Fondation 

 

 

 

 

 

 

IMGP8633.JPG

 

 

 

 Magnifique statue de l'homme au parapluie , que l'on découvre après avoir visiter la 1ère partie du musée !

 

 

 

 

 

IMGP8634.JPG

 

 

 

Gros plan sur la statue, j'adore ! 

 

 

 

 

 

IMGP8637.JPG

 

 

 

 

Superbe sculpture de chat réalisée par Folon

 

 

 

 

 

IMGP8638.JPG

 

 

 

J'aime l'originilaté homme - animal  de cette sculpture !

 

 

 

 

 

 

IMGP8640.JPG

 

 

 

 

Statue de l'homme assis face à la mer que l'on peut admirer à la côte Belge , à Knokke - Heist.

 

 

   

IMGP8642.JPG

 

 

 

 

  L'homme sur son échelle dans les étoiles ...

 

   

 

Fondation FOLON
 

 

 

Ferme du Domaine de La Hulpe Drève de la Ramée - Trehulpen 1310 La Hulpe ( à 20 km de Bruxelles)
Belgique

 

 

 

 

 

 La Fondation Folon a pour dessein de réunir et conserver un patrimoine : les 500 œuvres données par l’artiste. On y découvre et redécouvre des aquarelles, des huiles sur bois, des gravures et leurs cuivres originaux, des affiches, des timbres, des sérigraphies, des tapisseries tissées à Aubusson, des vitraux réalisés à Chartres, des objets, des sculptures en bois, en plâtre et en bronze, …

Le travail autour de l’illustration de textes d’auteurs est aussi présenté : Alcools et Calligrammes d’ apollinaire,

l’œuvre complète de Prévert,

La métamorphose de Kafka, Pluies de New-York d’Albert Camus, L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono… sont quelques exemples parmi les nombreux textes que Folon a mis en couleurs.

Quelques documents rares sont mis en évidence : des couvertures de livres et de magazines, des affiches introuvables, une conversation en images avec Milton Glaser, des gravures et leurs cuivres originaux, …

 

   

 

  

 

 

   

 

 

 

Repost0
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 20:22

 

 

Jean-Michel Folon a créé un logo en 2001 pour la promotion touristique de la Région Wallonne,
le slogan " La Wallonie, la chaleur de vivre ".

 

 

 

Jean-Michel Folon - LOGO DESSINE POUR LA WALLONIE

 

 

 

 

Et oui , La Wallonie , région de Belgique où il fait bon vivre.

Et qu'il faut défendre et préserver afin de garder une Belgique unie!

 

 

www.wallonie-tourisme.be

 

 

Repost0
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 19:11

 

 

 Durant notre excapade à Bruxelles, nous en avons profité pour visiter le Musée MAGRITTE situé dans les somptueux bâtiments des Musées Royaux des Beaux- Arts de Belgique.

 

Les places pour la visite étant limitées , nous avons eu de la chance de pouvoir y entrer , car on voyait le décompte des places sur un écran en attendant dans la file ...

 

C'est un réel plaisir de vous faire découvrir ce musée en vous offrant quelques photos faites ce jour - là !

 

 

Et c'est parti pour la visite !

 

 

 

Quelques vues du musée

 

 

 

 

 

IMGP8450.JPG

 

 

 

 

  

 

IMGP8451.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8452.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8458.JPG

 

 

 

 

Ces photos ont été prises dans les différents halls du

Musée MAGRITTE vu que celui-ci se situe sur 3 niveaux ,

car dans les salles les photos sont interdites ! 

 

 

 

 

 

IMGP8409.JPG

 

 

 

René Magritte , jeune artiste au travail  

 

 

 

 

 

 

IMGP8410.JPG

 

 

 

 

   Magritte posant les yeux fermés ...

 

 

 

 

 

 

IMGP8411.JPG

 

 

 

 

Bronze représentant   " Les travaux d'Alexandre " , 1967

 

 

 

 

 

 

IMGP8412.JPG

 

 

  

 

Sculpture " La Joconde " qui a inspiré le tableau

 

 

 

 

 

 

IMGP8414.JPG

 

 

 

 

René Magritte posant à côté de son tableau " Le barbare "

( Le tableau a été détruit pendant la Deuxième Guerre mondiale ) 

 

 

 

 

 

 

IMGP8415.JPG

 

 

 

 

Affiche pour une expo de mai 1965 réalisée par Magritte

 

 

 

 

 

IMGP8417.JPG

 

 

 

 

Deux reproductions " Le domaine enchanté " - 1953 

Peinture murale que l'on peut voir au Casino

de Knokke - Heist / Le Zoute

 

 

 

 

IMGP8419.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8421.JPG

 

 

 

 

Reproduction " La fée ignorante " - 1957

Peinture murale que l'on peut admirer au Palais des Beaux -Arts

 de Charleroi 

 

 

 

 

 

IMGP8422.JPG

 

  

 

 

Merci monsieur MAGRITTE , de nous avoir laisser tant de chef-d'oeuvres !

 

 

 

 

 

IMGP8453.JPG

 

 

 

 

 

Et ce jour là , en sortant , c'était complet !!! 

Vu le temps frais et pluvieux , comme c'était jour férié

( Ascension ), il y avait beaucoup de visiteurs !

Si vous vous rendez dans la capitale Belge ,faites un détour par ce musée , cela en  vaut vraiment la peine !

 

 

Musées Royaux des Beaux - Arts de Belgique

3, Rue de la Régence

1, Place Royale

1000 Bruxelles - Belgique

 

 

www.musee-magritte-museum.be

 

 

Repost0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 07:00

 

Au hasard de notre ballade dans Bruxelles , nous sommes arrivés devant les Editions Jacques Brel. 

Comme c'était ouvert, notre curiosité nous a conduit à pousser la porte de cette maison d'éditions.

 

 

IMGP8482.JPG

 

 

 

S’accorder un moment, une pause particulière

pour découvrir Jacques Brel ou retrouver son

univers, sa sensibilité, son talent.

 

  

 

IMGP8480.JPG

 

 

 

 

Les Editions Jacques Brel

 

               11 place vieille Halle aux Blés - 1000 Bruxelles  

 

 

E-mail : editions@jacquesbrel.be

 

 

 

 

IMGP8477.JPG

 

 

 

 

Avec ce qui se passe actuellement en Belgique, je trouve

cette phrase de Jacques Brel bien réaliste !

 

 

 

 

 

IMGP8479.JPG

 

 

 

 

 

 

IMGP8478.JPG

 

 

 

 

 

IMGP8481.JPG

 

 

 

Exposition actuelle 

 

 

 

   

IMGP8483.JPG

 

 

 

 

Jacques Brel fut élu par le public en décembre

2005,

« Le plus grand Belge de tous les temps »

 

 

 

Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 08:00

 

 

 

 

 

 A deux pas de la Grand Place de Bruxelles, dans le quartier Saint-Jacques, à l'intersection de la rue de l'Etuve et la rue du Chêne trône sur sa colonne de 2 m de haut la figure emblématique de Bruxelles, connue pour sa posture toutefois naturelle mais polémique de petit garçon en train d'uriner.

 Le Petit Julien, de son nom bruxellois Manneken-Pis ou Menneke-Pis est une statue en bronze de 61 cm, fontaine de son état. On l'appela d'abord « Manneken-Pist » (Le môme qui pisse) ou « Juliaankensborre » (Fontaine du petit Julien).

 

  

 IMGP8488.JPG 

 

 

Voilà comment il était vêtu ce jeudi 13 mai ! 

 

 

Cette oeuvre témoigne de l'innocence du geste de l'enfant à se soulager d'un besoin naturel à la vue des passants. La statue ne représente pas un vrai petit garçon, mais bien un être imaginaire qu'on appelle un « Amour » à l'imitation des Putti pisciatori italiens. Le bambin joufflu a un corps gras, un torse bien musclé, ses jambes sont pliées : il se penche en arrière et tourne la tête vers sa gauche. L'alliance entre le visage d'angelot, les proportions enfantines et la musculature plutôt athlétique du Manneken-Pis viennent du fait que Bruxelles était dès le XIVème siècle un important centre de diffusion de l'iconographie de l'Enfant-Jésus, représenté nu et héroïque. Par ailleurs, le thème de l'enfant-fontaine s'inscrit dans la vague des fontaines anthropomorphes comme la femme-fontaine, qui fait jaillir l'eau de ses seins. Véritable ambassadeur de la Belgique et icône de Bruxelles à travers le monde, le Manneken-Pis surprend avant tout par sa petite taille, ce qui n'empêche en aucun cas les nuées de touristes- photographes de s'amasser à ses pieds.

 

  

IMGP8487.JPG

 

 

 

( Photo faite le 13 mai 2010 )

 

 

Il a une garde -robe bien fournie ! La preuve en images !!! 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

 Et il y en a encore bien d'autres !!!

 

( Source photos internet )

 

 

Et vous pouvez aussi savourer des Manneken Pis en chocolat !!! 

 

 

 

IMGP8495.JPG

 

 

 

 

Repost0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 08:00

 

 

 

 

 

 

Ernest Solvay

 

( Rebecq - Rognon , 1838 - Ixelles , 1922 )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire d'Ernest Solvay est tout à la fois celle du miracle industriel , du libéralisme triomphant , du progrès des techniques et des idées.

A défaut de formation universitaire , il a fait ses classes dans l'usine à gaz de son oncle et a réussi à mettre au point le premier procédé de fabrication économique du carbonate de soude.

 

 

 

 

 

 

Il a vingt - trois ans lorsqu'il dépose son premier brevet.

La Société Solvay & Cie , qui installe sa première usine à Couillet en 1865 , sera un modèle de développement industriel et d'évolution technologique.

Un géant de l'indusrie chimique à l'échelle mondiale qui a essaimé sur la planète : Europe de l'Ouest , Europe de l'Est , Etats - Unis ...

dans des lieux où les ingrédients nécessaires ( sel , amoniaque et calcaire ) sont réunis.

En patron novateur et diligent , Ernest Solvay a , sur le plan social , une longueur d'avance sur ses contemporains : il instaure la limitation du temps de travail à 8 heures , les congés payés , le recyclage professionnel , le droit à la retraite ...

Ce self - made man à la réussite prodigieuse , qui n'hésite pas à s'engager dans la vie politique.

Il sera sénateur , puis ministre d'Etat en 1918.

Il est aussi et surtout un homme du savoir , convaincu que la société doit être gouvernée par la raison et par la science.

Et comme il met en toutes choses ses idées en pratique , il se fait mécène.

Il fonde des institutions scientifiques de premier plan ( l'Institut de Sociologie , l'Ecole de commerce de l'ULB , l'Université du Travail à Charleroi , les Instituts internationaux de Physique et de Chimie ... ) et réunit à Bruxelles tous les trois ans les sommités scientifiques du moment.

Parmi eux , Marie Curie , Albert Einstein.

 

 

 

 

 

 

 

Photo prise lors d'une conférence organisée pas Solvay en 1911 à l'Hôtel METROPOLE

 

 

Assis : Walther Nernst, Marcel Brillouin, Ernest Solvay, Hendrik Lorentz, Emil Warburg, Jean Baptiste Perrin, Wilhelm Wien, Marie Curie, et Henri Poincaré.

Debout :Robert Goldschmidt, Max Planck, Heinrich Rubens, Arnold Sommerfeld, Frederick Lindemann, Maurice de Broglie, Martin Knudsen, Friedrich Hasenoehrl, Georges Hostelet, Edouard Herzen, James Hopwood Jeans, Ernest Rutherford, Heike Kamerlingh Onnes, Albert Einstein, et Paul Langevin.

 

 

 

 

 

 

 

Une autre photo où on aperçoit Marie Curie et Albert Einstein

 

 

 

 

A la fin du XX è siècle , Solvay est le nom d'un empire , d'une dynastie , et d'un superbe domaine niché au coeur du Brabant wallon.

 

   

 

    

Le domaine Solvay à La Hulpe , jadis , témoin de l'ascension sociale d'un grand capitaine d'indusrie , est aujourd'hui ouvert aux amoureux de la nature et aux explorateurs de l'oeuvre de Folon.

 

 

   

 

 

   

 

 

   

 

  

( Source Photos internet )

   

Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 07:00

 

 

RAPPEL HISTORIQUE

La température monte dans les Balkans. L’Autriche-Hongrie, la double Monarchie, et la Russie veulent toutes deux accroître leur influence, pendant que dans les Balkans le sentiment nationaliste prend le dessus. Le 28 juin 1914, l’héritier du trône d’Autriche, l’Archiduc François-Ferdinand, est assassiné par un étudiant serbe. La guerre entre l’Autriche et la Serbie qui s’ensuit, se transforme rapidement en la « Grande Guerre », qui bien plus tard sera appelée Première Guerre Mondiale.


La Belgique mobilise ses troupes de façon limitée le 29 juillet, essentiellement dans le but de défendre ses frontières. Le 31 juillet, l’Allemagne envoie un ultimatum à la France et à la Russie, ce qui pousse la Belgique à décréter la mobilisation générale. En même temps, la Belgique souligne vouloir demeurer neutre. Le 2 août, le Roi Albert prend en charge le commandement de l’armée. Le soir même, un ultimatum allemand arrive à Bruxelles.

L’Allemagne demande le droit de faire passer ses troupes sur le territoire belge. A défaut elle considèrera la Belgique comme un état ennemi. Le 3 août, la Belgique rejette l’ultimatum. En conséquence, les troupes allemandes envahissent le pays dès le 4 août.

L’armée belge n’est pas prête à la guerre. Liège tombe dès le 7 août et le 20 août les allemands entrent à Bruxelles. Anvers tombe le 9 octobre, après un siège de 10 jours. Albert se retire le 15 octobre sur la ligne de l’Yser, où le front se maintiendra pendant quatre ans.


Après le retrait des troupes belges d’Anvers en direction de l’Yser, le cabinet de Broqueville décide de se réfugier en France, à Saint-Adresse, le 10 octobre. Seul le Premier Ministre de Broqueville restera à La Panne. Les services administratifs de l’Etat, la justice et les pouvoirs locaux continuent de fonctionner. Michel Levie dirigeait ces services  et s’entretenait avec des parlementaires restés en Belgique.




 



Le
Gouvernement Belge à Le Havre Sainte-Adresse


de gauche à droite: Poullet, Hubert, Segers, Helleputte, Berryer, van de Vyvere, Vandevelde, Hymans, Brunet, Goblet d'Alviella, Carton de Wiart, de Broqueville, Renkin et Lieutenant-Général de Ceuninck.


 




Carte postale ancienne représentant l'ensemble du 
Nice Havrais








Les
timbres poste belges y furent utilisés avec l'oblitération:
 "Sainte Adresse, poste belge"















Ce document montre la résistance belge malgré un pays envahi
et une population souffrant des exactions allemandes
qui s’expliquent en partie par le fait que les Allemands ne comprennent pas la résistance belge qui retarde
 l’application de leur plan.


 


Nice-Havrais - Vue Generale par ocomont

  

  

Carte postale Ancienne : Nice Havrais Vue générale

 

  

 

 

Il ne reste plus aujourd'hui que le grand immeuble Dufayel où
étaient installés les bureaux administratifs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Une boîte aux lettres belge a pu être conservée (après un épisode où elle fut partiellement détruite en 1940).
 Depuis, la ville de Sainte Adresse a dans ses armes le drapeau Belge.

  

 


 

 

 

 


aida_0909_145 par k1rsch

 

 

 

La ville de Sainte - Adresse est aujourd'hui , jumelée avec La Panne en Belgique.

 

 


 

 

 





ST
atue en hommage au Roi Albert

 

  Si vous voulez en savoir plus encore , je vous conseille vivement de regarder la vidéo via le lien ci - dessous :




http://video.aol.fr/video-detail/evocation-historique-le-gouvernement-belge-sainte-adresse/2562378143

 

 


En résumé

Le 13 octobre 1914, deux bateaux faisaient leur entrée au Havre avec à leur bord les représentants du gouvernement Belge. Deux havrais, le président des anciens combattants et le président des anciens militaires marins et aviateurs expliquent pourquoi le gouvernement belge s'est établi à Sainte Adresse. LEBEL maire de Sainte Adresse et consul de Belgique raconte comment sa ville a accueilli les belges. Des villas étaient libres d'occupants et le gouvernement s'est installé (différentes photos) dans l'hôtellerie Sainte Adresse.

 

 

 

( Sources photos internet & flick.fr)

 

 

Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 09:00









Denis m'a offert ce livre qui est en quelque sorte une anthologie de poésies écrites par Colette Nys-Mazure.
C'est avec plaisir que je vous en ferai découvrir au fil des jours ...



La publication de "  Feux dans la nuit " , copieuse anthologie personnelle paru à La Renaissance du Livre, fournit une bonne occasion d'appré­cier la cohérence du projet poétique de Co­lette Nys-Mazure commencé il y a un peu plus de trente ans. La clé de voûte de ce projet peut se résumer par trois vers extraits de
« Parti pris », le poème qui inaugure le volume :


L'espérance apprise,

la sève obstinée,

la chanson patiente.


On y trouve l'optimisme qui ne va pas de soi. A l'âge de sept ans, l'auteur a perdu, en l'espace de trois mois, son père et sa mère.
Ce drame fondateur explique l'importance de l'enfance
dans l'œuvre à la fois comme paradis perdu et terreau d'angoisse. On y trouve aussi la pulsion de vie qui l'emporte toujours et
le travail de décantation qui s'opère avec le poème.









                                 ( Photos internet )

Repost0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 09:00

Le château de Beloeil est implanté depuis huit siècles au milieu de ses douves, en terre du Hainaut. La vaste demeure seigneuriale des princes de Ligne a d'abord été une forteresse médiévale mais au fil des siècles s'est transformée en château de plaisance.













Le prince Albert de Ligne dans son introduction à l'histoire de la famille (1950) écrivait "Notre famille est toujours restée attachée au sol du Hainaut et y a servi les princes qui eurent autorité sur cette province. Nos ancêtres ont combattu sous les étendards et fait partie des Conseils des comtes de Hainaut, des rois de France, des ducs de Bourgogne, des empereurs d'Autriche, des rois d'Espagne et des rois des Belges, mais toujours ils sont restés du Hainaut. Ils étaient de Ligne; ils sont restés et resteront "LIGNE".

Le berceau de cette famille se situe dans le village de Ligne à 8 km au nord-est de Beloeil. La demeure familiale dont il ne reste plus guère de traces était implantée sur les bords de la Dendre. Les actes les plus anciens, rédigés en latin, nomment la famille LINIA ou LIGNA et qualifient ses membres de "preux", "hommes d'honneur", "gens de foi et de renom" dès le 11e siècle.
Il est impossible de dire avec certitude quand furent bâtis les manoirs de Beloeil et de Ligne. Peut-être un jour, le secret sera-t-il livré par l'une des quelques 25.000 pièces d'archives en voie de classement?

 

Beloeil entre dans le patrimoine des Ligne par héritage des Condé; un acte des archives familiales établit le 6 avril 1394 que, moyennant le payement d'une rente à Catherine, dame de Condé et de Beloeil, celle-ci déclare "son neveu Jean, sire de Ligne et de Grantbruecq successeur à son castel, ville, terres, possessions et dépendances de Bailleul en Haynaut".

C'est donc au début du 15è siècle que les Ligne s'installèrent définitivement à Beloeil. Le château actuel fait suite à une série d'autres, plus rudes et moins confortables. De castel en forteresse puis en habitation de plaisance, la transformation des bâtiments a suivi l'évolution des temps.
C'est ainsi que Beloeil changea de caractère : les fondations et les tours qui subsistent, rappellent le passé des châtelains qui combattirent durant des siècles pour la paix et la sécurité du pays.

 

Aujourd'hui, le domaine est accessible aux visiteurs.
Le château n'est pas un musée anonyme et statique. Les objets qu'il renferme témoignent de par leur variété, de l'évolution de l'art en général. La très riche bibliothèque, contient 20.000 livres, de l'invention de l'imprimerie à nos jours. Le mobilier est un échantillonnage des oeuvres des meilleurs ébénistes français des 17e et 18e siècles.
Les tableaux représentent la plupart des membres de la famille qui ont occupé ces lieux et retracent les hauts faits de leur existence. Les plus beaux jardins à la française ont été créés au 17e siècle. Celui de Beloeil a été conçu et réalisé par dix générations successives, entre 1515 et 1780.
























Dans les salons du château, somptueusement meublés, il vous est loisible d'organiser diverses manifestations de prestige pour 20 ou 100 personnes.
La très riche bibliothèque, la salle de conférence et la chapelle se prêtent à la tenue de séminaires ou dîners de gala.
Que ce soit pour un dîner de 100 couverts, une conférence, un colloque ou une représentation théâtrale, vos hôtes garderont le souvenir d'un événement exceptionnel dans un cadre unique.
Vin d'honneur possible sur le perron (hors saison touristique).
Pas de soirées dansantes dans le château.
Le Parc à la Française de 25 ha. convient pour fêtes champêtres, sports, feux d'artifice, baptêmes de l'air en hélicoptère, ballons, etc.



























Chaque année au printemps et cela depuis 20 ans déjà a lieu un événement autour des fleurs :

" La féérie des Amaryllis et des Orchidées "


L’exposition fait dignement écho et offre aux passionnés d'art floral, un enchantement de tous les sens.











































( Photos & sources internet )


Vous pouvez voir d'autres photos d'Amaryllis
du chateau de Beloeil sur le blog de mon amie Arlette
qui a fait un très beau billet à ce sujet.

Repost0

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

             

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***