Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 19:09
Un fauve d'Enguerrand Guépy (Editions du Rocher)

Un fauve d'Enguerrand Guépy

(Editions du Rocher - 191 pages - 13 octobre 2006)

-----------------------------------------

Enguerrand Guépy, romancier et metteur en scène, né en 1974, nous livre son quatrième roman, "Un Fauve".

Il raconte la dernière journée de l'acteur Patrick Dewaere qui s'est suicidé le 16 juillet 1982.

 

 

Tout le monde l'appelle le fauve le comparant à un tigre. Et pourtant sa vie est devenue sobre, calme. Il s'est sevré et n'a plus d'addictions aux drogues. Il est de retour à Paris pour incarner Cerdan.

Ce matin il a reçu un appel sans message de sa femme. Il part donc en taxi au club 13, siège de la production. 

 

Il a décidé de se mettre à fond dans la peau de Cerdan et se met à distance des autres qui doivent continuer à penser qu'il est un type bizarre, farfelu. Claude Lelouch a fait son discours de début de tournage. Évelyne Bouix est là pour incarner Piaf. Il ne l'apprécie franchement pas. 

 

Ils partent près d'un étang où se tourne la première scène. Il se met en position de boxeur à l'entraînement. Puis c'est le retour au Club où les attend un buffet. Il commence à se détendre dans la voiture car jusqu'alors il est resté distant surtout avec Evelyne. 

Les clients du club le voient comme une star quand il rentre aux côtés de Claude. Il reste sobre pendant le repas comme il se l'est promis. Le fauve est devenu sage et Claude a bien vu qu'il sera parfait dans le rôle de Cerdan. 

 

Sa femme l'appelle pour lui dire qu'elle aime Mich et qu'elle le quitte. Alors il sent en lui que quelque chose vient de changer. 

Le chauffeur de taxi qui l'avait pris en charge le matin voit bien en ce début d'après-midi que l'acteur n'est plus le même. Il s'est renfermé sur lui-même. 

Il a souffert dans sa jeunesse d'être un batard. Il n'a jamais su qui était son père biologique. 

 

Patrick a du mal à faire à pied les derniers mètres qui doivent le conduire jusqu'à chez lui tellement l'amertume est forte en lui. Mich a brisé son amitié en s'accaparant Elsa. 

 

Claude croit en cet enfant terrible du cinéma et ce film en fera une gloire "hollywoodienne" avec ce film. Quand Claude apprend le suicide, il se précipite au domicile de Patrick et comprend que tout s'écroule. Il va lui falloir repenser son film et il culpabilise alors qu'il n'y est pour rien dans cette mort. 

 

Vous aurez compris qu'il n'y a aucun suspens dans ce roman puisque l'on connait bien le destin tragique de ce genre prodige du cinéma, Patrick Dewaere considéré comme un "mauvais garçon". Il en souffre car il a tout fait pour changer, mais dans le monde du cinéma les étiquettes vous collent à la peau pour longtemps, voire toujours.

 

​La trahison de l'ami Mich (Michel Colucci dit Coluche) lui est insupportable. Il rumine tout cela avant de décider de mettre fin à tout cela, alors qu'il sentait combien ce rôle de Cerdan lui collait à la peau.

 

​Le roman reprend tous ces moments d'une journée qui aurait dû être heureuse sans cette terrible nouvelle.

​On se laisse conduire dans la peau de Dewaere pour mieux le ressentir. On ne peut qu'avoir de l'empathie pour lui, surtout après l'appel téléphonique :

 

​(Page 80) : "- C'est fini. Mich et moi nous nous aimons d'un amour sans égal. Jamais je n'ai ressenti cela. Ne m'en veux pas. Tu sais très bien que c'est trop compliqué entre nous. Je fais ce que je peux avec ce que je suis. Adieu. // La voix lui raccroche au nez. Il demeure un long moment figé, le combiné en main. Il se passe lentement la main sur le visage en pressant ses joues. A présent, il regrette d'avoir rasé sa barbe et sa moustache".

 

​Si vous avez aimé cet acteur ou si vous voulez le découvrir, lisez ce livre qui nous replonge dans ce mois de juillet 1982 où Claude Lelouche croyait si fortement à ce film "Edith et Marcel"... Et Dewaere au renouveau de sa carrière..

 

​Merci aux "Editions du Rocher" de m'avoir adressé ce livre en avant-première.

 

Bonne lecture,

 

​Denis

 

Un fauve d'Enguerrand Guépy (Editions du Rocher)

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré