Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 17:35
Trame de sang de William Bayer (Rivages / Thriller)

Trame de sang de William Bayer

(Rivages / Thriller - 415 pages - mai 2015)

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Pierre Bondil

Titre original : Hiding in the Weave (2014)

--------------------------------------------------

 

C'est un véritable coup de coeur que ce roman pour moi et la découverte d'un auteur qui a pourtant déjà beaucoup publié, né en 1939 et dont le premier roman est paru en 1962. Il a également écrit sous le pseudonyme de David Hunt.

Surtout, si vous aimez les thrillers qui ont du suspens à chaque tournage de page, vous serez déçus. Mais si vous aimez l'art, la littérature, les romans d'initiation d'adolescence vers l'âge adulte et les pensionnats pour l'atmosphère, alors ce livre est à lire impérativement.

 

Joel Barley le narrateur étudie à  Delamere, une école réputée et il aime particulièrement le cours de littérature américaine de Harry Bishop et plus encore la présence de Liv à ses côtés. Mais elle lui dit qu'elle est déjà amoureuse vivant un amour compliqué. Kate, la meilleure amie de Joel lui dit qu'il sera malheureux d'aimer cette fille ce que lui confirme Justin l'autre grand ami de Joel.

Liv et Joel visitent des tunnels de câblage de l'école où nombre d'étudiants ados comme eux ont inscrit sur les murs leur état d'âme. Chacun écrit un texte sur un mur sans dire à l'autre ce qu'il a noté.

Deux universitaires lesbiennes en couple, Moriko et Kaplan, viennent à l'école et y font sensation par leur liberté de ton sur l'art et la littérature.

Joel réitère son amour pour Liv qui lui avoue avoir un penchant pour les femmes.

Pendant les vacances de Thanksgiving, Justin, Kate et Joel interrogent une ancienne élève de l'école qui avoue qu'il existe un sex club animé par quatre filles et ce sont elles qui choisissent les garçons qui viendront pour les séances sexes.

La panique s'empare de l'école mais pour une autre raison. Liv a été retrouvée pendue.

Elle était nue et avait de la poudre rouge aux lèvres quand elle s'est suicidée en partie selon des caractéristiques décrites à Joel lors d'un rêve. L'école est sous le choc mais personne ne divulgue réellement d'informations.

Un nouveau séminaire débute, sur" crime et châtiment en littérature" et Zoé montre beaucoup de plaisir à y être avec Joel.

Pour Justin la thèse du suicide lui paraît suspecte. Ce serait plutôt un accident pendant qu'elle préparait une "performance" artistique comme elle en rêvait tant.

Joel a un entretien plutôt virulent avec le Dr Vidal  qui dans ses derniers retranchements lui avoue qu'elle n'a pas su aider Liv quand elle est venue lui parler d'un amour qui avait mal tourné et qu'elle se sent responsable de sa mort.

Zoe initie Joel au plaisir sexuel qui en ressort comblé. Il prépare une sculpture hommage à Liv et va pouvoir travailler avec Aaron Gratowski, en résidence à l'école une semaine et que Liv s'était fait une joie de le rencontrer. Et cette semaine se passe très bien et Gratowski encourage avec conseils à l'appui de faire cette oeuvre hommage à Liv.

Et puis paraît l'article sur les D ce sex club secret. Une bombe est lâchée mais Justin et Joel disent avoir une preuve avec ce témoignage dont ils font écouter quelques passages à Mr Dawes. Il dit que la directrice est très en colère mais que lui ne demandera pas leur exclusion.

Peu après Joel est tabassé par deux inconnus poussés à la violence par une fille. Aucun des trois n'a été identifié et Joel y a gagné en notoriété

Nouveau coup de tonnerre. M. Bishop le professeur de littérature a eu un comportement bizarre avec des enfants dans un parc ce qui a provoqué l'intervention de la police avec perquisition chez lui . Il est accusé de pédophilie et a dû démissionner sur demande de la directrice. Pour sa défense il dit s'être déguisé en clown pédophile pour les besoins du livre qu'il est en train d'écrire.

C'est à présent une journaliste Amy Marcus contactée par Justin et Joel qui mène l'enquête pour son journal. Elle est ancienne élève de l'école et avance difficilement sur l'enquête.

 

Donc, trois scandales qui viennent ternir l'image de la prestigieuse école en quelques mois. L'auteur dans une postface rappelle que cette école n'existe pas en tant que telle mais a été inspirée par des histoires vraies qui se sont déroulées dans d'autres écoles proches de celle imaginée.

 

L'nquête ira jusqu'au bout et les brillants élèves seront reçus à leurs examen pour pouvoir ensuite aller en université.

Comme je le disais au début, c'est le ton du roman, toujours juste, sans fioritures, avec de bonnes réflexions sur l'art et la littérature, n'hésitant pas à aller jusqu'à la "performance" pour Bishop et Liv, chacun dans son domaine.

Lisez ce roman, dans le contexte donné au début de ce résumé, et vous serez ravis.

 

Mantra de Liv qui forge la trame du livre (et du sang) : "Ce qui ne peut être dit sera dansé. Ce qui ne peut être dansé sera tissé. Et ce qui ne peut pas être tissé sera inscrit dans la chair".

 

Denis

 

 

Trame de sang de William Bayer (Rivages / Thriller)

Partager cet article

Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré