Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 20:47
Les mains gamines d'Emmanuelle Pagano (P.O.L.)

Les mains gamines d'Emmanuelle Pagano

(P.O.L. - 2008 - 170 pages)

-----------------------------------

"Les mains gamines" était le 5e roman publié d'Emmanuelle Pagano, née en 1969, et a reçu le prix Wepler et le prix Rhône-Alpes pour ce roman.

 

4 personnages vont parler tour à tour de la fillette devenue femme de ménage, violée dans sa jeunesse, au CM2, par des garçons aux "mains gamines", car ils ne savaient s'amuser avec son intimité que par leur main.

 

1/Otalgie

Une femme de mari vigneron se doit d'être à la hauteur de son rang et elle s'ennuie fortement. Alors elle regarde travailler la jeune femme de ménage. Elle a la particularité d'écrire régulièrement dans un petit carnet. Elle va lui prendre un jour son carnet et lire quelques pages aux mots très crus souvent. La jeune femme, Emma, est obsédée par sa période pré pubère où elle aurait voulu être cousue pour éviter toute pénétration. C'était le temps du CM2 comme un traumatisme. Quant à la narratrice elle est victime d'une otalgie et n'arrive pas à faire partir la bête qui est dans son oreille malgré l'aide et les astuces de sa femme de ménage.

2/ Bogues

Cette femme a eu deux fils à l'époque où on était baba cool, peace and love. Elle est veuve mais toute la famille vit ici. Ainsi de sa petite fille. Et puis il y a le loir et sa famille qui vivent dans le grenier juste au dessus d'elle et qui la fatiguent.

Sa petite-fille a eu une hernie à opérer. Et elle a vu dans la chambre de son fils Claude qui collectionnait les photos de jeunes garçons nus dans sa jeunesse et qui sans doute participait aux souillures d'Emma.

3/ L'ensoleillée

L'ancienne institutrice d'Emma est en résidence de personnes âgées à L'ensoleillée. Elle aussi a remarqué que la jeune femme a son carnet de notes sur elle quand elle travaille. Sa mémoire vacille mais elle se rappelle que le midi les garçons venaient la trousser. C'était sa dernière année d'enseignement et elle était laxiste, n'intervenant pas dans ces "viols".

4/ Pertes blanches

Pendant que la fête bat son plein chez les amis de ses parents, ceux où la femme a un insecte dans l'oreilleet que l'employée va finir par extraire dans la nuit (c'est une forme de chenille), la jeune narratrice a enfin ses règles douloureuses comme on lui avait prédit...

 

Roman polyphonique de la douleur féminine quand elle est naturelle ou provoquée. Des "je" pour parler d'une femme qui n'a pu exprimer ses souffrances que grâce à son carnet qui n'est plus secret quand elle le fait lire...

 

Un livre dur, sans concessions, au style puissant, capable de nous égarer entre rêve, cauchemar et réalité. Les phrases sont souvent courtes non dénuées de poésie.

 

La deuxième partie débute comme ceci :

(Page 55) "Sur les fraysses, en dehors du village, à l'abri de la bise et des on-dit, le lever de soleil est toujours synchro au début de l'automne, juste en face. De la route, on voit la maison se détacher dans l'adret, toute violacée dans le rose confondant des murets".

 

Un livre dont certains passages peuvent indisposer mais qui ne peut nous laisser indifférents.

 

Bonne lecture,

Denis

 

 

 

 

Les mains gamines d'Emmanuelle Pagano (P.O.L.)

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré