Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 21:41
Ce coeur changeant d'Agnès Desarthe (L'Olivier)

Ce coeur changeant d'Agnès Desarthe

(Editions de l'Olivier - août 2015 - 337 pages)

------------------------------------

Roman de la rentrée d'automne 2015, primé par le Prix Littéraire du Monde, qui nous permet de suivre l'itinéraire de Rose entre sa naissance en 1889 et 1931.

Une drôle de famille pour un drôle d'itinéraire.

 

René de Maisonneuve est au Danemark en 1887 où, militaire, il a rencontré la famille Matthisen, amie de son père. Trude, la mère ne se remet pas de la mort de ses quatre ainés du choléra. Kristina et René sont amoureux et la famille accepte d' emblée le mariage dont va naître dix-neuf mois plus tard Rose.

 

Rose a 20 ans en 1909 quand elle décide de partir seule à Paris. Sa mère est rentrée au Danemark et son père est resté en Afrique où il est commandant.

Effrayée par un homme qui l'interpelle dans la rue elle rentre dans un bar puis dit à la patronne, Marthe, qui l'interroge, qu'elle cherche un travail. Elle se fait aussitôt embaucher comme femme de ménage. Se rappelant le travail de sa nounou Zelada elle s'applique à bien travailler ce qui plait à Marthe.

Elle dort à la cave dans l'humidité mais se plaît bien chez Marthe malgré tout et elle aime innover comme de faire du hareng fumé.

 

Et puis elle a rencontré Émile, légèrement plus jeune qu'elle, enseignant de grec et latin, mais aussi pauvre que Rose. Elle vient dormir chez lui mais ils sont restés très chastes d'autant qu'Emile souffre d'eczéma et tousse beaucoup.

Kristina écrit à sa fille qu'elle ne l'aime pas. Rose de son côté écrit à son père et lui enjolive sa vie faisant croire qu'elle est traductrice à l'ambassade du Danemark à Paris.

Emile meurt et heureusement elle recroise Louise qui venait au bar de Marthe. Elle vient vivre chez elle et elles deviennent amantes. Louise épouse Ronan plus pour son argent que pour lui car elle reste fidèle à Rose.

Huit ans ont passé et on se retrouve en 1921 toujours à Paris. Rose travaille et continue de vivre avec Louise. Entretemps, il y a eu la guerre. Louise a été ambulancière et Rose radiographe. Et c'est alors qu'elle a retrouvé son père qui ne savait plus que dire son nom sans reconnaître sa fille.

 

La vie de Rose semble stabilisée jusqu'à ce que deux agents viennent frapper à la porte de Rose.

 

Une tranche de vie de Rose entre espoir et désespoir, entre pauvreté extrême et aisance factice. Un livre aux dates bien tranchées en début de chaque chapitre mais au fil narratif fluctuant entre présent et passé.

Une belle plume que celle d'Agnès Desarthe qui a déjà fait ses preuves depuis une douzaine de livres.

Une histoire bien intéressante. On se dit que Rose a eu de la chance dans son "malheur" d'avoir dû fuir des parents excentriques et de trouver tant bien que mal un peu de bonheur à Paris.

 

Bonne lecture,

Denis

 

      

                                                      

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré