Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 20:25
La clairvoyance du Père Brown de G.K. Chesterton (Omnibus)

La clairvoyance du Père Brown de Gilbert Keith Chesterton

(Omnibus - Les enquêtes du Père Brown)

Traduction de l'anglais parEmile Cammaerts réviséé par Anne Guillaume

Titre original : The Innocence of Father Brown (1911)

---------------------------------------------

 

Le père Brown est un détective de fiction créé par l'écrivain britannique Gilbert Keith Chesterton, qui figure dans 51 nouvelles et deux textes d'encadrement qui ouvrent et clôturent le recueil Le Secret du père Brown. Le personnage est inspiré de la vie du père John O'Connor (1870-1952), un curé paroissial de Bradford dans le Yorkshire qui joua un rôle important dans la conversion de Chesterton au catholicisme en 19221.

La série des enquêtes du père Brown est l'une des œuvres les plus populaires de Chesterton et contribua en son temps à élargir la notoriété de l'écrivain. Elle a été adaptée dans de nombreuses pièces, films et livres dans la culture britannique, américaine et allemande. Le personnage du père Brown fut interprété à l'écran notamment par Sir Alec Guinness, puis par Kenneth More. Par ailleurs, Evelyn Waugh a fait intervenir la série du Père Brown dans son roman Retour à Brideshead.

(Source Wikipedia)

 

Ce recueil de 12 nouvelles met en valeur la "clairvoyance" du Père Brown. Toujours prêt à trouver la solution aux problèmes rencontrés (vols, meurtres...) par sa perspicacité et son sens de l'observation :

The Innocence of Father Brown (1911) (La Clairvoyance du père Brown)

  1. The Blue Cross, publiée dans The Story-Teller, september 1910 (La Croix bleue)

  2. The Secret Garden, publiée dans The Story-Teller, october 1910 (Le Jardin secret)

  3. The Queer Feet, publiée dans The Story-Teller, november 1910 (Les Pas étranges)

  4. The Flying Stars, publiée dans The Cassell's Magazine, juin 1911 (Les Étoiles filantes)

  5. The Invisible Man, publiée dans The Cassell's Magazine, février 1911 (L'Homme invisible)

  6. The Strange Justice ou The Honour of Israel Gow, publiée dans The Cassell's Magazine, avril 1911 (L'Honneur d'Israël Gow)

  7. The Wrong Shape, publiée dans The Story-Teller, janvier 1911 (La Mauvaise Forme)

  8. The Sins of Prince Saradine, publiée dans The Cassell's Magazine, février 1911 (Les Péchés du prince Saradine)

  9. The Hammer of God, publiée dans The Story-Teller, décembre 1910 (Le Marteau de Dieu)

  10. The Eye of Apollo, publiée dans The Cassell's Magazine, février 1911 (L'Œil d'Apollon)

  11. The Sign of the Broken Sword, publiée dans The Story-Teller, février 1911 (L'Épée brisée)

  12. The Three Tools of Death, publiée dans The Cassell's Magazine, juillet 1911 (Les Trois Instruments de la mort)

 

 

La croix bleue

Le détective français Valentin vient à Londres espérer arrêter Flambeau un rusé malfaiteur. Il tombe sur un petit prêtre presque insignifiant pendant son voyage. Il le retrouve ensuite en compagnie d'un grand prêtre et ne peut que les suivre à distance par des indices que laisse Brown qui a compris que le grand prêtre est un escroc et en veut à sa croix bleue de valeur qu'il a amenée ici pour un congrès ecclésiastique.

Le jardin secret

Une soirée est organisée chez Valentin à laquelle participe entre autre le père Brown. Dans le jardin pourtant bien clos et bien protégé est découvert un cadavre à la tête tranchée puis un second corps. Qui a pu tuer en s' introduisant ici? Personne ! et le père Brown donne la solution de l'énigme.

Les pas étranges

Chaque année le club des "douze vrais pêcheurs", société aristocrate, organise un grand repas. Le père Brown se trouve là pour accompagner un corps mort et dans son petit coin entend des bruits de pas suspects et surprend alors Flambeau prêt à partir avec des couverts d' argent volés dont il obtient la restitution.

Les étoiles filantes

Flambeau profite d' une soirée déguisée sous forme de théâtre pour dérober des diamants mais une nouvelle fois le père Brown veille et récupère facilement le larcin.

L'homme invisible

Qui est cet homme invisible qui menace de mort un soupirant d' une jeune femme pâtissière. Il faudra la complicité de Brown et Flambeau pour découvrir le coupable.

 

Voici quelques résumés des premières "nouvelles".

Ainsi Flambeau apparaît dans chaque nouvelle tantôt ennemi au début dans sa période délinquante et tantôt ami du père Brown quand il devient détective amateur. Les histoires ne sont jamais dénuées d'humour.

La nature est très présente aussi. Chesterton aime décrire cette nature qui donne une atmosphère aux histoires.

Histoires courtes : 20 pages environ avec ou sans meurtres, avec ou sans filature... avec ou sans vol. Et toujours ce petit prêtre presque insignifiant qui voit ce que les autres ne voient pas...

Je ne connaissais pas ce père Brown et c'est une belle découverte et je termine ici une première série de cinq lectures des précurseurs du roman policier.

 

Bonne lecture,

 

Denis

 

Partager cet article

Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré