Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 20:37
L'échange des princesses de Chantal Thomas (Points)

L'échange des princesses de Chantal Thomas (Points / Seuils - 318 pages - 2014)

Première édition Le Seuil, collection Fiction & Cie, 2013

 

------------------------------------------------------------

 

Roman historique de l'historienne et romancière Chantal Thomas, spécialiste du XVIIIe siècle qui met en scène deux princesses :

Anna Maria Victoria de Bourbon (1718-1776), infante d'Espagne, appelée, après son mariage avec Louis XV, l'infante-reine de France.

 

Louise-Elisabeth d'Orléans (1709-1742), Melle de Montpensier, qui devient par son mariage avec don Luis, prince des Asturies, princesse des Asturies, puis reine d'Espagne.

Anna Maria Victoria                                               Louise ElisabethAnna Maria Victoria                                               Louise Elisabeth

Anna Maria Victoria Louise Elisabeth

Le régent Philippe d' Orléans en cet été 1721 a eu l'idée de marier sa fille au fils de Philippe V d'Espagne. Un mariage entre Bourbons ! Saint Simon, le mémorialiste, se propose d'aller présenter le projet en Espagne.

Mais pour que le projet se réalise il est prévu en contrepartie que le jeune roi âgé de onze ans épouse l'infante d'Espagne alors âgée de quatre ans. Louis XV pleure mais accepte l'échange des princesses.

Louise-Elisabeth d'Orléans, Melle de Montpensier, fait ses adieux au roi et part pour l'Espagne. Elle va faire un voyage interminable. Pendant ce temps Saint-Simon est arrivé en Espagne et la très jeune infante commence de son côté son voyage vers la France.

L'échange des princesses se fait sur l'île des faisans.

L'arrivée de Melle de Montpensier ne se fait pas sans difficultés. Elle est malade dans ce pays infesté par les épidémies et puis elle refuse de se soumettre à certains protocoles dont celui de danser avec son futur époux. Saint-Simon réussit juste à imposer l'union des futurs mariés présentés dans leur futur lit de noces pour officialiser leur union alors que la cour d'Espagne se voit déjà récuser la jeune fille.

Par contre le voyage de l'infante-reine Anna Maria Victoria se passe très bien et tout le monde ne tarit pas d'éloges pour cette petite fille si attachante. Elle est éblouie par la beauté du roi.

Melle de Montpensier guérit et redonne espoir aux espagnols notamment en acceptant d'assister à un autodafé.

La jeune infante-reine se plaît au Louvre non loin du roi installé aux Tuileries. Elle se sent bien avec la Palatine dite Madame mais se désole de devoir partir à Versailles en juin 1722.

Louise Elisabeth a ses règles et peut donc convoler au plus vite en justes noces. Malgré tout, elle se montre toujours autant distante même à l'escurial où elle passe l'été.

Versailles revit après sept ans d'abandon. L'infante s' y plait beaucoup et Louis XV goute aux joies de la pédérastie.

L'automne est marqué par le sacre à Reims de Louis XV et par la mort de la palatine dite Madame.

Février 1723 marque le droit à Louis XV âgé de 13 ans de devenir roi. Louise Elisabeth et le prince de leur côté n'arrivent pas à consommer leur nuit de noces.

Louise Elisabeth se montre impudente et dévergondée si bien qu'elle est enfermée au début de l'été pour revenir à la raison. Mais très vite elle est veuve.

Quant à Louis XV et la cour, ils se lassent de la petite reine. Pour l'heure les préparatifs se font pour un séjour à Fontainebleau...

 

Tout au long du roman on passe de Madrid à Paris pour suivre le parcours de chacune des princesses. Hélas, l'Histoire ne peut pas être contredite et il faut bien en arriver au constat d'échec. Et à la mi mai 1725, le roman se termine sur ces quelques phrases :

" Elles se croisent à nouveau , ne s'embrassent pas au passage. L'échange s'effectue en sens inverse. La reine douairière d'Espagne contre l'infante-reine de France, une demi-folle contre une enfant déchue".

 

Une petite reine aimée mais trop jeune et une adolescente rebelle qui finissent toutes deux par être "bannies" dans leur pays d'adoption. Un échec qui n'aura pas d'incidence particulière sur les relations entre l'Espagne et la France, déjà assez dégradées.

 

Une passionnante plongée dans ces années 1721-1725 merveilleusement restituées par Chantal Thomas par petites touches, un peu comme si on regardait une galerie de tableaux et de portraits.

 

A lire absolument par les amateurs de littérature et d'Histoire.

 

Bonne lecture,

 

Denis

Partager cet article

commentaires

Léa Touch Book 22/02/2016 17:32

J'ai beaucoup aimé ce livre :)

Denis 22/02/2016 20:20

Très bien écrit et un contexte historique passionnant.

eimelle 20/02/2016 20:20

j'avais trouvé ce livre très intéressant aussi!

Denis 21/02/2016 22:34

Oui d'autant que c'est un épisode historique très peu connu.

Figaro 20/02/2016 13:36

De cette auteure, j'ai "Les adieux à la Reine" dans ma PAL...

Denis 21/02/2016 22:34

A lire aussi Figaro

Denis 20/02/2016 05:46

En effet un roman très réaliste très bien écrit

Florence 19/02/2016 22:33

Un très bon roman historique en effet !

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré