Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 18:10
Chanter la poésie : de la Ville de Miremort par Antonacci

Un poète : Jean de la Ville de Mirmont (1886-1914)

Une chanteuse : Anna Caterina Antonacci (née en 1961) soprano

Un compositeur : Gabriel Fauré (1845-1924)

Un poème :

 

                              La mer est infinie...

 

 

    La mer est infinie et mes rêves sont fous.
La mer chante au soleil en battant les falaises
Et mes rêves légers ne se sentent plus d’aise
De danser sur la mer comme des oiseaux soûls.
 
Le vaste mouvement des vagues les emporte,
La brise les agite et les roule en ses plis ;
Jouant dans le sillage, ils feront une escorte
Aux vaisseaux que mon cœur dans leur fuite a suivis.
 
Ivres d’air et de sel et brûlés par l’écume
De la mer qui console et qui lave des pleurs,
Ils connaîtront le large et sa bonne amertume ;
Les goélands perdus les prendront pour des leurs.
 

 

                (L'horizon chimérique)

 

 

Ce poème est le premier de 4 poèmes qui composent l'oeuvre de Gabriel Fauré "L'horizon chimérique" opus 118, dernière oeuvre vocale datant de l'automne 1921.

4 textes du recueil du même nom de Jean de la Ville de Mirmont, jeune poète mort prématurément à la guerre.

 

Jérôme Garcin a publié récemment un livre "Bleus horizons" sur Jean de la Ville de Mirmont qui donne un éclairage passionnant sur la vie du poète.

 

Denis

Chanter la poésie : de la Ville de Miremort par Antonacci

Partager cet article

Published by DENIS - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré