Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 20:35
La rascasse avant la bouillabaisse de Gilles Del Pappas (Lajouanie)

La rascasse avant la bouillasbaisse de Gilles Del Pappas

(Lajouanie - mars 2015 - 197 pages)

-----------------------------------------

 

Le titre nous annonce bien que l'action va se passer à Marseille et il ne nous donne pas très faim, il faut bien le reconnaitre.

N'oublions pas le sous-titre de l'éditeur pour les romans qu'il publie : "Roman policier mais pas que...". On n'est donc pas dans un "polar standardisé". Et c'est tout à fait exact.

Voici l'histoire en quelques phrases :

 

Robert dit Bob, le narrateur s'apprête à faire un mauvais coup un soir de poker entre malfrats marseillais. Celui pour lequel il vient est un certain Guy rencontré en Guyane. Il raconte alors dans le détail comment il en est arrivé là.

 

Les deux hommes  sont allés pêcher en Guyane et se trouvent en présence d'un sac d'or dont ils s'emparent et qu'ils vont vendre au Surinam à un ami de Guy, ce dernier sans scrupules envoie deux tueurs à leur trousse pour récupérer l'argent. Mais les deux français les tuent et s'envolent pour Belém.

Comme Guy est un sale type, violent, bob s'en détache, lit Amado en français sur un banc ce qui lui vaut d'être abordé par Eduarda une belle étudiante en traduction. Elle parle bien français et voudrait le perfectionner avec lui.

Guy replonge dans les magouilles alors que Bob vit discrètement son amour pour Eduarda. Guy vient toutefois toujours se rappeler à lui car Bob reste complice de tout ce qu'ils ont fait.

Guy rôde et quand il apprend que le père d'Eduarda dirige un laboratoire de médicaments il veut lui être présenté.

Il emmène Bob dans une bijouterie et tue l'ouvrier. Bob s'enfuit outré mais il est cueilli à l'hôtel par la police et écope d'une peine de vingt ans...

C'est alors que tout s'emballe. Guy est capable du pire sans scrupules. Le lecteur n'est pas au bout de ses peines avec ce sale type... On a déjà compris que Bob a toutes bonnes raisons de vouloir la peau de Guy.

De retour en France, il va préparer l'attaque avec une complice... Mais là encore, le lecteur ne va pas s'attendre du tout à l'issue finale du roman.

 

Ce livre est génial pour tout cela. En moins de 200 pages, donc en allant à l'essentiel dans une langue truculente, on va de rebondissements en rebondissements. Autant Guy est tout le temps un "pourri", Bob est capable de grande tendresse, voire d'honnêteté, sachant apprécier les livres, le cinéma et les filles bien sûr...

Tous les clichés du "polar sans flics mais entre truands" se cachent dans ce roman mais Gilles Del Pappas sait nous "envoûter" pour le meilleur de la lecture et pour le pire des atrocités commises par Guy...

A lire absolument...

 

Denis

Partager cet article

commentaires

Collectif Polar 20/12/2015 04:57

Beaucoup aimé aussi.
La langue de del Pappas comme tu le dis si bien est truculente. C'est la méditerranée qui chante à travers ses mots.
Et puis se tandem improbable fonctionne à merveille.
Merci pour ce beau retour de lecture cher Denis :)

Denis 20/12/2015 16:12

J'ai en effet vraiment aimé ce livre de par son ton et son histoire...

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré