Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 18:21
Lire la poésie : de A à Z... (46/50) - V comme Vircondelet

Un poète : Alain Vircondelet (né en 1947)

Un recueil : Eloge des herbes quotidiennes (Editions du Rocher - 2006)

Début du recueil (poèmes sans titre page 31 à 36) :

 

D'où vient

L'ardeur de l'herbe

A se hisser

sur les talus?

 

 

Furieux élans des herbes

Qu'aucun orage ne craint

Au printemps finissant

Quand jaunissent leurs tiges

Et qu'en se recourbant

Elles ensemencent déjà

Les terres

Offertes au libre vent

De leurs commencements

 

 

Entend-on

Jamais assez

Le grelot ivre des herbes

Que le vert les habille ?

 

 

Quelle vie

Les parcourt

Sous le vert joyeux

De leur naissance ?

 

 

L'enjeu du vert

Quand l'herbe

Plie

Sous l'averse,

Ruisselle,

Au bord des talus.

 

 

Deviner

A la pâleur mortifiée

Des hautes tiges

La chaude patience

De l'autre saison

 

--------------------------------------------------

 

Alain Vircondelet, surtout connu pour être un grand spécialiste d'Albert Camus et Marguerite Duras, donc rencontré très fréquemment au fil de mes lectures, se montre en tant que poète dans ce recueil de 2006 autour d'un éloge de l'herbe, celle qui est verte et vit dans les champs, les jardins...

 

Dans un long avant-propos de 20 pages, l'auteur explique pourquoi il a choisi d'étudier un carré d'herbe pour en faire un récit vivant au travers d'une centaine de courts poèmes.

Alain Vircondelet rappelle qu'il a beaucoup appris de Marguerite Duras sur la poésie et la littérature. Elle lui disait en 1969 " Ce que j'aime dans la poésie à quoi tendent tous mes textes, c'est le jeu de mots entre eux, ce mystère qui les désoriente et les illumine..."

Il doit aussi beaucoup à Balthus (1908-2001), qu'il a cotoyé dans les derniers mois de sa vie et qui regardait aussi l'herbe, comme pris dans une grande méditation devant la mort proche.

L'herbe c'est la vie autour d'elle, une sorte de microcosme de nos vies d'être humain.

"Tous les poètes que j'ai connus parmi les plus grands de cette seconde partie du XXe siècle, tous en appelaient à ce regard-là, qui accordait, à l'écart du bruit, cette force de l'apparition, cet émerveillement inattendu, surgissant. J'ai voulu être à l'écoute des herbes, de leur insignifiance, de leur banalité qui ne se donnait jamais en spectacle". (page 18)

 

Bel hymne à l'humilité et à la poésie des poètes, que ce recueil d'Alain Vircondelet que je recommande vivement.

 

Bonne lecture,

 

Denis

 

Lire la poésie : de A à Z... (46/50) - V comme Vircondelet

Partager cet article

Published by DENIS - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré