Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 18:44
Lire la poésie : de A à Z...(36/50) - R comme Rilke

Un poète : Rainer Maria Rilke (1875-1926)

 

Un recueil : Sonnets à Orphée (Die Sonette an Orpheus - 1922)

 

Un poème :

 

            (XV) O Brunnen-Mund...

 

O Brunnen-Mund, du gebender, du Mund,
der unerschöpflich Eines, Reines, spricht, -
du, vor des Wassers fließendem Gesicht,
marmorne Maske. Und im Hintergrund

 

der Aquädukte Herkunft. Weither an
Gräbern vorbei, vom Hang des Apennins
tragen sie dir dein Sagen zu, das dann
am schwarzen Altern deines Kinns

 

vorüberfällt in das Gefäß davor.
Dies ist das schlafend hingelegte Ohr,
das Marmorohr, in das du immer sprichst.

 

Ein Ohr der Erde. Nur mit sich allein
redet sie also. Schiebt ein Krug sich ein,
so scheint es ihr, daß du sie unterbrichst.

 

Traduction française de Claude Vigée :

 

Ô bouche de fontaine, ô libérale, ô bouche

qui profères inépuisablement l'unique et pur -

devant le visage fuyant de l'eau

masque de marbre. Mais dans la distance

 

montée des aqueducs. De loin, passant auprès

des tombes; depuis la pente des Apennins

ils viennent te porter ta parole, qui par-

dessus la noirceur de ton menton viellissant

 

jaillit en avant, jusque dans la vasque !

C'est là l'oreille déposée dormante,

l'oreille de marbre où tu murmures à jamais.

 

Une oreille de la Terre. A nul elle ne parle,

sauf à moi-même. Qu'une cruche en glissant s'interpose,

elle croira que tu l'interromps.

 

----------------------------------------------

 

Les Sonnets à Orphée) sont un cycle de 55 sonnets  écrits en 1922 par le poète austro-hongrois Rainer Maria Rilke. Ils furent publiés pour la première fois l'année suivante. Rilke, qui est « largement reconnu pour être l'un des poètes de langue allemande dont le lyrisme est le plus intense», les écrivit en trois semaines dans ce qu'il appela une « tempête créatrice ». Inspiré par la nouvelle de la mort de Wera Ouckama Knoop (1900-1919), compagne de jeux de sa fille, Ruth, il les dédia à la mémoire de cette jeune fille. Il écrivit dans le même temps et avec la même ferveur créatrice les "Elégies à Duino".

 

Le contenu des sonnets est, comme de coutume chez Rilke, hautement métaphorique. Le personnage d'Orphée (que Rilke appelle « le dieu de la lyre » figure plusieurs fois dans le cycle, tout comme d'autres personnages mythiques tels que Daphné. Il y a aussi des allusions à la Bible, dont une mention d'Esaü. Parmi les autres thèmes, il y a les animaux, des gens de cultures différentes, le temps et la mort.

(Extraits de l'article de wikipedia sur les "Sonnets à Orphée")

 

Un poète majeur du début du XXe siècle à lire ou relire sans hésitation.

 

Bonne lecture,

 

Denis

 

Lire la poésie : de A à Z...(36/50) - R comme Rilke

Partager cet article

Published by DENIS - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

Cleanthe 17/09/2015 21:33

J'adore Rilke et ce magnifique poème et la langue allemande, si visuelle, comme ici chez Rilke.

Denis 18/09/2015 20:25

J'aime aussi le lire régulièrement.

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré