Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 12:20
Lire la poésie : de A à Z... (19/50) J comme JACCOTTET

Un poète : Philippe JACCOTTET (né en 1925) - suisse

Un recueil : L'effraie et autres poésies (1953)

Un poème :

 

                L'effraie

 

La nuit est une grande cité endormie

où le vent souffle... Il est venu de loin jusqu'à

l'asile de ce lit. C'est la minuit de juin.

Tu dors, on m'a mené sur ces bords infinis,

le vent secoue le noisetier. Vient cet appel

qui se rapproche et se retire, on jurerait

une lueur fuyant à travers bois, ou bien

les ombres qui tournoient, dit-on, dans les enfers.

(Cet appel dans la nuit d'été, combien de choses

j'en pourrais dire, et de tes yeux...) Mais ce n'est que

l'oiseau nommé l’effraie qui nous appelle au fond

de ces bois de banlieue. Et déjà notre odeur

est celle de la pourriture au petit jour,

déjà sous notre peau si chaude perce l’os,

tandis que sombrent les étoiles au coin des rues.

 

                                                  -------------------------------------

 

"L'effraie et autres poésies" est le troisième livre de l'auteur et le premier à paraître chez un éditeur français en décembre 2013. Et qui plus est dans la prestigieuse collection "Métamorphoses" dirigée par Jean Paulhan chez Gallimard.

L'installation à Paris de Philippe Jaccottet après guerre a largement contribué à son émancipation littéraire au point de ne plus inscrire dans sa bibliographie ses deux premiers recueils.

Intimisme, maîtrise technique et attention aux détails du quotidien qu'il retrouve chez Henri Thomas ou Eugene Montale influent sur sa poésie d'alors.

De par son titre, le poème initial "L'effraie" se détache des poèmes suivants en formant seul la première séquence du recueli. Le sous-titre, lui, revendique une liberté de structure tout en s'inscrivant dans une tradition, celle des "poésies diverses" de la Renaissance.

Ces poèmes dessinent la silouhette d'un perpétuel errant, d'un déraciné qui raconte aussi les intermittences du coeur ponctuant l'ensemble du recueil d'amours provisoires en des temps de détresse. (Informations issues de l'introduction à ce recueil de Hervé Ferrage dans le tome des oeuvres de Philippe Jaccottet publié dans la collection La Pléiade - Gallimard - 2014).

 

Je vous invite également à lire la passionnante étude de ce poème chez le poète Jean-Michel Maulpoix (que je présenterai à la lettre M).

Lire la poésie : de A à Z... (19/50) J comme JACCOTTET

Partager cet article

Published by DENIS - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré