Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 18:02
Lire la poésie : de A à Z... (20/50) - K comme Khaïr-Eddine

Un poète : Mohammed Khaïr - Eddine (1941-1995) - Maroc

Un recueil (roman-poème) : Moi l'aigre (1970)

Un poème :

 

                 Non je n'ai point dormi

 

Non, je n'ai pas dormi;

Il a seulement fallu quelques cars de police

quelques grenades et quelques galons sourds

il a fallu qu'un flic entre dans nos peaux

parce que je baffe ton papa et le mien réunis

Oui

il a fallu que j'aille deux mois à l'usine

avec une quinzaine de jours d'absence volontaire

il a fallu que j'attrape le roi avec un miroir rouge

pour qu'un rien de nuit s'en aille et que le rêve des bourgeois

roule au bas de la pente

mais j'ai fait un ouvrier digne de ce monde

cet ouvrier cassera le globe en deux

de sorte que la terre ne sera plus une planète

les morts que nous avons relégués dans leurs os

rongeront la mort putride des bourgeois

et des capitalistes qui rossaient le noir-blanc

qui n'était autre qu'un ouvrier

indiqué à de tels us

car il les aimait les pratiquait baisait le billet de banque

sorti tout froid d'un coffre-fort d'usine

le côté tangent de cette épreuve continuera de nous opposer

Mais nous l'adorerons comme nos ancêtres adoraient

Dieu, nous jouerons avec notre foi, nos faulx, nos

mitraillettes et nos avions, mais

ce monde sera désormais séparé de lui-même

nous serons des trappeurs rompus mais nous vaincrons

ceux qui ont changé leur monde mais pas le Monde

et qui nous expliquent le sang en délestant la terre

de son froid minéral originel

 

----------------------------------------------------

 

Mohammed Khaïr-Eddine a publié de la poésie dès l'âge de 16 ans. Un jeune Rimbaud à sa manière, s'ouvrant à la poésie expérimentale, loin du conservatisme littéraire.Sa poésie est sous tension, révoltée aussi.

Il part en France en 1965 où il devient ouvrier ce que l'on sent vivre dans le poème "Non je n'ai pas dormi". Il va publier des romans dont "Agadir" qui va recevoir le prix "Enfants terribles" fondé par Jean Cocteau. Son oeuvre a été publiée aux éditions du Seuil et elle a souvent été censurée au Maroc.

Il rentre en 1979 au Maroc où il meurt en 1995.

 

"Moi l'aigre" parait en 1970, avec deux parties : une partie en prose qui emprunte pour beaucoup à la poésie et une partie sous forme de pièce de théâtre. Livre de révolte avant tout avec lequel il se veut très libre dans le ton et la forme. L'on vit bien au rythme de "l'aigreur" de l'auteur...

Un auteur à découvrir au travers d'une douzaine de livres.

 

Bonne lecture,

Denis

Lire la poésie : de A à Z... (20/50) - K comme Khaïr-Eddine

Partager cet article

Published by DENIS - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

Anis 24/05/2015 23:07

Je ne le connaissais pas. Il y a une grande révolte dans ce poème et la révolte est nécessaire.

Denis 25/05/2015 19:14

Je le connaissais de nom et ce poète mérite d'être lu. La révolte fait penser à Camus, autre "algérien" (de coeur)

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré