Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 20:55
L'infante maure de Mohammed Dib (Albin Michel)

L'infante maure de Mohammed Dib (Albin Michel - 181 pages - 1994)

------------------------------------------------

"Ce que j’ai voulu montrer, c’est tout simplement un enfant. Comment il vit, comment il voit le monde et comment il réagit. Il m’importe peu que cet enfant soit celui d’un couple mixte ou qu’il vive dans un pays ou dans un autre. C’est d’abord l’enfant qui m’intéresse. Aujourd’hui, les voyages et les échanges se sont multipliés et font que les gens se rapprochent de plus en plus. Il y a des gens qui voyagent énormément, qui se rencontrent, qui se plaisent et parfois s’épousent. Il y a de plus en plus d’enfants dont l’un des parents appartient à un pays différent, à une langue différente et à une culture différente de l’autre. Je dirais même que le monde va de plus en plus dans ce sens, et l’idéal serait que le monde entier ne soit constitué que d’enfants issus de couples qui appartiennent à des cultures différentes. Dans mon livre, nous nous retrouvons d’une manière plus précise devant un couple dont l’homme est censé être un Maghrébin. Il peut être algérien, marocain ou tunisien. La femme vient d’un pays nordique. Cela pourrait être la Suède, la Norvège ou la Finlande. Un enfant naît de cette union. Les enfants qui sont riches de deux cultures sont également riches d’un imaginaire et même de deux imaginaires qui se confondent. Un imaginaire qui fait leur marque essentielle, qui fait leur identité.

C’est pour cela aussi qu’un enfant issu d’un mariage mixte – le mot « mixte » ne me plaît pas beaucoup – est un enfant qui a un monde de rêve beaucoup plus grand, beaucoup plus étendu que celui qui a pour origine un seul pays, une seule culture, qui se trouve bien enracinée, bien ancrée quelque part. L’enfant a un espace pour son imagination, il est un peu le roi de son domaine imaginaire. Une fille est en quelque sorte la reine, d’où « l’infante ».

 

Extrait d'un entretien réalisé par Mohamed Zaoui (1998) in Algérie, des voix dans la tourmente (éditions Le temps des cerises).

 

Lyyli Belle est une fillette qui vit dans le nord de l'Europe où l'on trouve la neige et la forêt. Son père, lui, est originaire d'Algérie, là où l'on trouve le désert. Sable ou neige, est-ce si différent se demande l'enfant?

Elle passe une partie de ses journées dans un arbre. De là haut elle regarde le monde vivre. Elle aime danser aussi et demande à son père s'il aime aussi et ne le croit pas quand il répond non.

Elle ne s'entend pas très bien avec son frère, Kikki, car il se montre désagréable avec lui, c'est dire que sa vie d'enfant est très perturbée. Son goût de la solitude la sauve de cette vie "écartelée", d'autant que le père retourne souvent dans son pays.

"Même une fois parti, il n'est pas absent. Je le ressuscite en lui parlant. Il est loin là-bas où il retourne toujours mais il n'est pas perdu". (page 81)

Et Lyyli Belle ressent de l'incompréhension du côté de sa mère.

"Je ne suis pas folle maman. Tu ne sais pas. Tu ne sais rien. Je mets ma main sur ma bouche, j'étouffe les gros bouillons qui me prennent encore à la gorge".

Et ses moments dans les arbres sont de grands moments de rêverie :

"Toutes les feuilles se mettent à chuchoter, à rire. De quoi. On dirait des filles au passage d'un garçon. Le vent est passé, mais les feuilles s'obstinent à chuchoter. Elles ne se sont pas aperçues qu'il est passé... Sur mon arbre, je grimpe aussi haut que possible, je m'arrache la peau des mains, des genoux, des pieds. Je me déchire pour lui alors que je pourrais demeurer au sol et me promener tranquillement dans le jardin". (page 39-40)

 

"L'infante maure" est un livre au ton poétique et philosophique publié par Mohammed Dib (1920-2003) en 1994. L'auteur dut se réfugier en France à l'époque de la guerre d'Algérie, expulsé pour ses activités militantes. Il fut l'ami d'Albert Camus, de Louis Guilloux entre autres. Il a publié de nombreux livres (poèmes, romans, nouvelles, essais) en cinquante ans. L'Algérie, l'exil sont au centre de ses livres.

 

Un auteur à ne pas oublier...

 

Bonne lecture, 

Denis

 

 

 

L'infante maure de Mohammed Dib (Albin Michel)

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré