Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 21:04
Petit éloge de l'héroïsme d'Ariane Charton (Folio)

Petit éloge de l'héroïsme à travers des écrivains de la Grande Guerre d'Ariane Charton (Folio - inédit - janvier 2014 - 128 pages) --------------------------------

Parler d'héroïsme n'est pas chose aisée car il se cache toujours derrière une connotation "politique". On peut aussi parler de "héros" et là on fait glisser le sens vers celui de l'art. Et dans ce cas il y a le héros positif et le héros négatif.

Dans le cadre de l'héroïsme, la Grande Guerre de 1914-1918 a été un "modèle". Il n'était pas question de ne pas être "héroïque" quand la mobilisation générale a été décidée. Il fallait partir à la guerre, sans discuter et avec "fougue". Oubliés les pacifistes dont Jean Jaurès qui venait d'être assassiné... L'heure de la revenche avait sonnée et des hommes comme Péguy, Alain-Fournier ou Jean de la Ville de Mirmont sont partis la "fleur au fusil" comme nombre de leurs concitoyens. Et puis la guerre ne devait durer que quelques semaines...

 

Ariane Charton, dans ce livre, montre ainsi l'héroïsme au travers de quelques écrivains : les 3 auteurs que j'ai cités ci-dessus et qui sont morts très tôt dans cette guerre et 2 écrivains étrangers devenus français suite à leur engagement auprès des armées françaises et qui ont vécu toute la guerre : le suisse Blaise Cendrars et le russe au nom de plume Guillaume Apollinaire.

 

Car pour parler d'héroïsme dans cette guerre, il faut ne l'avoir vécue que quelques semaines car sinon les morts inutiles, les conditions de vie  exécrables des soldats ont conduit à réviser l'enthousiasme du début. Alors, oui, bien sûr quand son pays est envahi, il convient de combattre "l'ennemi", même si le soldat en face de soi est "innocent" comme soi-même. Ceci étant, la guerre est une abomination et avant qu'elle n'éclate il faut tout faire pour l'éviter. C'est là pour moi qu'est l'héroïsme avant tout. L'auteure montre bien ces ambiguités dans son livre.

Elle prend l'exemple de Paul Léautaud qui a montré une indifférence indcente, quand un auteur comme Barbusse, pacifiste, a tout de même fait partie des "volontaires". Comme quoi, tout mot n'a de sens que dans un contexte précis. Ici, une patrie en danger.

Georges Duhamel, médecin, a tout fait pour sauver des hommes et leur apporter du soutien. Il a été un "homme de l'arrière", mais comme les infirmières et tant d'autres, il s'est "battu" pour exercer son "art médical". Et lui, comme d'autres écrivains, ont écrit pour expliquer, raconter ce qu'ils ont vu avec humilité, sans se mettre en avant, faisant à partir de mots, oeuvre littéraire. Cette guerre a été souvent synonyme d'ennui et de dsenchantement, comme le relève l'auteure, page 59 : "L'ennui et le désenchantement  peuvent paraître en opposition avec l'héroïsme. En réalité, ils lui sont intimement liés, ils représentent les moments d'inaction, d'attente ou de déception qui rendent ensuite l'acte héroïque d'autant plus remarquable. Le héros veut toujours davantage d'actions éclatantes".

Ariane Charton cite alors Blaise Cendrars dans "La Main Coupée" : "L'ennui nous écrasait.(...) Les obus marquaient le temps". Son analyse de l'héroïsme est passionnante, convoquant les écrivains à l'appui de ses propos.

Alors, oui, on reste pacifiste après la lecture de ce "Petit éloge de l'héroïsme" mais en se disant, comme je le précisais au début de cet article, qu'il faut toujours combattre toute injustice. C'est l'esprit de "l'homme révolté" !!! si cher à Camus.

 

Merci Ariane Charton pour ce livre très pertinant et intelligent, excellente introduction aux lectures d'auteurs liés à la Grande Guerre.

 

Bonne lecture,

Denis 

 

Livre qui se rattache à mes "lectures autour de la Grande Guerre" et au groupe que j'ai créé sur facebook "Histoire - littérature autour de la Grande Guerre"

Partager cet article

Published by DENIS - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Marc Lef 09/08/2014 12:21

Une petite collection bien sympa et un sujet qui me passionne... il y a donc des chances qu'il vienne enrichir bientôt ma bibliothèque!

Denis 09/08/2014 21:06

Oui Marc,2 euros très bien investis.

Présentation

  • : BONHEUR DE LIRE
  •                       BONHEUR DE LIRE
  • : BLOC D'UN COUPLE PASSIONNE DE DE LIVRES, ART , HISTOIRE, LITTERATURE ET COLLECTIONNEURS DE MARQUE-PAGES.
  • Contact

     

            Envie d'évasion ???

                  Un conseil ,

évadez-vous à travers les livres !!!

 

               

  

  

   

 

 

Recherche

Texte Libre

*** Phrases diverses ***

 damouredo.com Carré